Lionel Messi
Lionel Messi

Le départ de Lionel Messi pourrait nuire au plan de relance du FC Barcelone

Tales Azzoni
Associated Press
MADRID - La décision surprise de Lionel Messi de quitter le FC Barcelone menace le plan de relance de l’équipe espagnole avant même qu’il ait été mis en place.

Peu de temps après l’humiliant revers de 8-2 contre le Bayern Munich en match de la Ligue des Champions, les dirigeants du FC Barcelone ont fait savoir qu’ils voulaient apporter «de profonds changements à la première équipe».

Le club espagnol basait les assises de son plan sur Messi, en espérant qu’il aiderait l’équipe à se reconstruire avec de nouveaux joueurs et un nouvel entraîneur-chef. Toutefois, le genre de changements que l’organisation avait commencé à implanter pourraient l’avoir repoussé.

Messi a manifesté son insatisfaction à l’endroit des directeurs du club tout au long de la saison. De plus, il n’aurait pas apprécié le fait que Ronald Koeman, le nouvel entraîneur-chef, ait commencé à dire à certains joueurs-clé qu’ils ne faisaient pas partie de ses plans.

Ce qui pourrait l’avoir déçu plus que tout serait la décision de se départir de Luis Suarez, un coéquipier et ami de Messi depuis longtemps. Les familles de Messi et de Suarez ont tissé des liens étroits et prennent souvent leurs vacances ensemble. Cette année, elles ont été vues sur un bateau près de la côte d’Ibiza appréciant le paysage des Îles Baléares, en Espagne.

Arturo Vidal, Ivan Rakitic et Samuel Umtiti ne seraient également pas dans les plans de Koeman. Des médias espagnols ont affirmé que l’entraîneur-chef voulait garder Gerard Piqué et Sergio Busquets, mais des doutes persistaient au sujet d’autres joueurs qui évoluent avec Messi depuis longtemps.

Avec une équipe vieillissante, le FC Barcelone a vécu l’une de ses saisons les plus difficiles, la seule sans le moindre titre depuis 2007-2008. Après le revers contre Bayern, l’équipe a annoncé une restructuration «à grande échelle».

Koeman a aussitôt été mandaté pour remplacer Quique Setien et de nouvelles élections visant à choisir un nouveau président ont été fixées pour le mois de mars 2021.

Les changements ont rapidement commencé, mais les décisions ont apparemment été prises en pensant que Messi serait toujours un membre de l’équipe. Koeman et le président Josep Bartomeu ont tous deux affirmé que le plan d’action était centré autour de l’attaquant argentin.

Même après l’annonce surprise de Messi de vouloir quitter après presque 20 ans avec l’équipe, le FC Barcelone ne perdait pas espoir. Ramon Planes, le directeur technique du club, a indiqué mercredi que Barcelone voulait «bâtir pour l’avenir avec le meilleur joueur de l’histoire».

L’attaquant Francisco Trincao, un nouveau venu et l’un des nombreux jeunes sur lesquels l’équipe compte dans le cadre de ce processus de reconstruction, espérait qu’il pourrait continuer d’apprendre de Messi.

«Bien sûr que je veux que Messi reste, mais attendons de voir ce qu’il va arriver», a-t-il commenté après avoir été officiellement présenté.

Messi n’est pas encore parti et Barcelone n’est pas prêt à le laisser partir non plus.

Les dirigeants du FC Barcelone affirment que la clause contractuelle qu’a invoquée Messi - qui lui permet de quitter après la saison - était déjà expirée au moment où il a pris sa décision, ce qui voudrait dire que son contrat ne viendra pas à échéance avant juin 2021. Messi va répliquer que la clause était valide jusqu’à la fin de la saison, qui a été repoussée à cause de la pandémie du coronavirus.

Une longue bataille judiciaire nuirait davantage au plan de relance du FC Barcelone, tout comme le départ de Messi sans la moindre compensation financière.

Avec la nouvelle saison qui devrait commencer d’ici quelques semaines, on ne sait que très peu de choses sur ce à quoi le FC Barcelone ressemblera.