Il s'agit peut-être du match de soccer le plus significatif depuis que la pandémie de coronavirus a provoqué la suspension de la plupart des ligues du monde.
Il s'agit peut-être du match de soccer le plus significatif depuis que la pandémie de coronavirus a provoqué la suspension de la plupart des ligues du monde.

Le début de la saison de la K-League suscite de l'intérêt à l'étranger

JEONJU, Corée, République de - Il s'agit peut-être du match de soccer le plus significatif depuis que la pandémie de coronavirus a provoqué la suspension de la plupart des ligues du monde.

Le coup d'envoi de la saison sud-coréenne de la K-League a été donné, vendredi, alors que les Motors de Jeonbuk ont accueilli les Bluewings de Suwon dans un stade vide de la Coupe du monde à Jeonju. À la place des partisans, des bannières avec des messages de soutien ont été installées dans les gradins.

L'équipe hôte a vaincu les Bluewings 1-0 dans un match qui a été diffusé dans 36 pays, dont l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Inde et l'Australie. Le match a également été diffusé sur YouTube et sur la page Twitter de la ligue.

L'ancien attaquant de Middlesbrough, Lee Dong-gook, a été envoyé dans la mêlée à la faveur d'une substitution et il a marqué le but gagnant.

«Je pense que c'est la première fois pour moi de jouer devant un stade vide et j'espère que les spectateurs reviendront bientôt, a confié Lee, qui n'a pas marqué lors de son passage en Premier League. Avec ce but, je pense avoir rappelé aux amateurs du monde entier que je suis toujours là.»

Les Bluewings ont été contraints de jouer à 10 à partir du moment où le milieu de terrain australien Terry Antonis a reçu un carton rouge pour avoir rudoyé un adversaire. Lee, âgé de 41 ans, meilleur buteur de la K-League et de la Ligue des champions d'Asie, a redirigé de la tête un coup de pied de coin neuf minutes plus tard.

Dans le cadre des nouvelles mesures de sécurité de la ligue, on a éliminé les poignées de main et les officiels, le personnel d'entraîneurs et les remplaçants devaient tous porter des masques.

Curiosité

La plus ancienne ligue de football professionnel d'Asie de l'Est suscite soudainement beaucoup d'intérêt à l'étranger. Des diffuseurs d'au moins 17 pays ont récemment obtenu les droits pour la compétition et diffusé en direct certains matchs jusqu'en Allemagne, en Inde et en Australie.

«Il y avait eu un certain intérêt pour la K-League auparavant, mais il a augmenté depuis l'annonce de la reprise des activités de la ligue, a déclaré le président de la K-League, Kwon Oh-gap. Nous avons conclu des contrats avec un certain nombre de pays et nous négocions avec d'autres diffuseurs.»

Alors que le public international sera plus important que jamais pour la ligue qui comprend 12 équipes, les partisans locaux ne pourront voir les matchs en personne. Aucun spectateur n'est autorisé dans les stades pour les matchs de la K-League, du moins pour les premiers matchs.

Le club de Jeonbuk a été couronné champion lors de cinq des six dernières années.

«Nous voulons montrer ce que nous pouvons faire et offrir du soccer offensif», a commenté le milieu de terrain de Jeonbuk, Kim Bo-kyung.

Malgré le succès de la Corée du Sud à contenir le virus - le pays a signalé 10 822 cas de COVID-19 et 256 décès - il est entendu que de nouveaux cas pourraient apparaître à tout moment. La saison de la ligue, qui a payé à la fin du mois d'avril pour pratiquer 1100 tests sur les joueurs et le personnel qui sont tous revenus négatifs, a déjà été ramenée de 38 matchs à 27 matchs. Ce nombre pourrait être encore réduit à 22 matchs en cas de deuxième vague de coronavirus.

Le match d'ouverture a lieu le jour de la fête des parents en Corée du Sud.

«Nous ne pourrons pas voir nos parents aujourd'hui, mais ils pourront regarder le match à domicile, a affirmé le défenseur de Suwon, Hong Chul. Le meilleur cadeau que nous pouvons leur offrir est de gagner le match.»

La journée d'ouverture de la saison sera suivie de trois matchs, samedi, alors que les Tigres d'Ulsan, finaliste en 2019, accueillera Sangju Sangmu; Incheon United affrontera le FC Daegu et Gwangju jouera contre Seongnam. Dimanche, ce sera au tour des Steelers de Pohang qui ont rendez-vous face à Busan I'Park et le FC Séoul se mesurera au Gangwon FC.