Le golfeur américain Kevin Streelman
Le golfeur américain Kevin Streelman

Le circuit PGA prévoit d’affréter des avions pour les golfeurs

WASHINGTON — Le circuit professionnel américain de golf (PGA) prévoit d’affréter des avions pour transporter les joueurs et leur caddie entre les tournois, afin de faciliter les voyages par temps de coronavirus, a affirmé mardi le golfeur américain Kevin Streelman au site Golfweek.

La saison, suspendue depuis environ deux mois, devrait reprendre du 11 au 14 juin à l’occasion du Charles Schwab Challenge au Colonial Country Club de Fort Worth (Texas).

« Nous serons probablement quatre, cinq ou six à nous partager un avion pour arriver à Colonial. Le circuit va affréter des avions, pour tous les joueurs et caddies entre les événements, pour essayer de garder notre bulle agréable et étroite », a dit Streelman, 91e mondial.

Le Charles Schwab Challenge se jouera à huis clos, tout comme les trois tournois suivants du calendrier révisé en raison de la pandémie de Covid-19, le Heritage Classic (18-21 juin), le Travelers Championship (25-28 juin) et le Rocket Mortgage Classic (2-5 juillet).

Seuls les joueurs, les caddies, le personnel nécessaire à l’organisation de ces tournois et à leur retransmission télévisée seront présents sur le parcours.

« Ça va être différent à coup sûr », a déclaré Streelman. « C’est nécessaire et la priorité est d’avoir une bonne compétition et d’offrir un bon divertissement à la télé pour nos fans. »

Une des préoccupations liées au fait de jouer à huis clos est que les balles mal frappées pourraient être beaucoup plus difficiles à trouver, en l’absence d’yeux sur le parcours, a souligné l’Américain Joel Dahmen, 70e mondial, en témoignant de l’inquiétude de Brooks Koepka, pourtant vainqueur de quatre Grands Chelems.

« Koepka était là “mais sans fans, qui va trouver notre balle de golf ?”. Et moi je me disais “bienvenu dans le monde de tous les autres” », a-t-il dit.