L'attaquant canadien Taylor Raddysh a récolté un but et une mention d'aide dans la victoire des siens.

Le Canada remporte son premier match au Mondial junior

Boris Katchouk a inscrit un but controversé en plus d’amasser une aide et il a aidé le Canada à commencer son parcours au Championnat mondial de hockey junior avec une victoire de 4-2, mardi, contre la Finlande.

Taylor Raddysh a aussi amassé un but et une aide pour le Canada, tandis que Drake Batherson et Sam Steel ont également touché la cible. Carter Hart a effectué 29 arrêts.

Aleksi Heponiemi et Henri Jokiharju ont fourni la réplique de la Finlande. Ukko-Pekka Luukkonen a repoussé 28 tirs.

Le défenseur Dante Fabbro était de retour au jeu pour le Canada. Il avait raté les deux matchs du camp de sélection et deux des trois matchs préparatoires du Canada en raison d’une contusion au bas du corps.

Le Canada disputera son prochain match mercredi, quand il affrontera la Slovaquie.

Katchouk a ouvert la marque après 5:34 de jeu, quand il a coupé une passe entre les défenseurs finlandais avant de s’échapper et de battre Luukkonen du revers.

Cependant, Katchouk a déplacé le filet finlandais avant que la rondelle ne franchisse la ligne des buts, au grand désarroi de l’entraîneur Jussi Ahokas, qui a contesté le but. Après une longue révision vidéo, les arbitres ont décidé d’accorder le but.

Peut-être encore sous le choc, les Finlandais ont accordé un deuxième but 27 secondes plus tard, pendant que Juuso Valimaki était au banc des punitions pour coup de bâton. Steel a profité d’un retour pour battre Luukkonen.

Heponiemi a redonné vie aux Finlandais à 12:19, battant Hart après qu’un défenseur canadien eut été incapable de balayer la surface dangereuse devant son gardien.

Batherson a toutefois répliqué 33 secondes plus tard, déposant un genou au sol pour effectuer un tir sur réception à la suite d’une passe de Jonah Gadjovich.

La Finlande a profité d’un avantage numérique pour réduire l’écart à 7:31 du deuxième vingt. Le tir de la pointe de Jokiharju a dévié contre la jambe de Gadjovich avant de franchir la ligne des buts.

Raddysh a redonné un coussin de deux buts aux Canadiens à 12:47 de l’engagement. Il a décoché un tir en pivotant sur lui-même et Luukkonen a été surpris par la trajectoire descendante du disque.

La Finlande a brièvement cru avoir réduit l’écart à un seul but tard en troisième période, quand la rondelle a dévié contre le patin de Hart avant de se diriger vers l’objectif. Cependant, le défenseur Cal Foote a plongé et a frappé la rondelle avec sa main tout juste avant qu’elle franchisse la ligne des buts. La reprise a confirmé le résultat du jeu.

La République tchèque lance le Mondial junior en battant la Russie 5-4

Filip Zadina et Filip Chytil ont marqué en deuxième période pour mener la République tchèque vers une victoire surprise de 5-4 contre la Russie en lever de rideau du Championnat du monde de hockey junior.

La Russie est montée sur le podium des sept dernières éditions de la compétition, tandis que la République tchèque n’a pas atteint la ronde des médailles depuis 2005. Il s’agit seulement de la deuxième victoire des Tchèques à leurs 12 derniers affrontements contre la Russie.

Martin Necas, Filip Kral et Ostap Safin ont inscrit les autres buts des vainqueurs, tandis que Martin Kaut a récolté trois mentions d’assistance. Le gardien Josef Korenar a stoppé 34 tirs.

Les buts de Zadina et Chytil ont procuré une avance de 4-2 aux Tchèques tard en deuxième. Kral a porté la marque à 5-2 à 6:16 de la troisième.

Artur Kayumov et Vladislav Syomin ont marqué tard en troisième pour rapprocher la Russie à un but seulement. Marsel Sholokhov et Alexei Polodyan avaient marqué en première.

Bélarus 1 Suède 6

Lias Andersson a inscrit deux buts, Erik Brannstrom et Elias Pettersson ont ajouté chacun un but et une aide et la Suède a écrasé le Bélarus 6-1.

Glenn Gustafsson et Jesper Boqvist ont aussi touché la cible pour la Suède, tandis qu’Alexander Nylander, Fredrik Karlstrom et Rasmus Dahlin ont récolté deux aides chacun. Filip Gustavsson a effectué huit arrêts.

Yegor Sharangovich a inscrit l’unique but du Bélarus, en infériorité numérique, ce qui permettait à la formation de retraiter au vestiaire après le premier vingt dans une impasse de 1-1.

Brannstrom, Gustafsson et Boqvist ont toutefois marqué dans un intervalle de 3:22 en deuxième moitié de la deuxième période pour permettre à la Suède de prendre les commandes de la rencontre.

Andersson a ajouté deux buts d’assurance en troisième période.

Le gardien du Bélarus Andrei Grishenko a accordé six buts sur 36 lancers.