Joel Hofer bloque un lancer de John Peterka lors de la deuxième période du match du Canada contre l'Allemagne, à Ostrava, lundi.
Joel Hofer bloque un lancer de John Peterka lors de la deuxième période du match du Canada contre l'Allemagne, à Ostrava, lundi.

Le Canada rebondit contre l’Allemagne au Mondial junior

OSTRAVA, République tchèque — Joel Hofer a remporté son premier départ sur la scène internationale à quelque niveau que ce soit, et le Canada a battu l'Allemagne 4-1 au Championnat mondial de hockey junior lundi.

Nolan Foote, Liam Foudy et Ty Dellandrea ont récolté un but et une aide chacun. Calen Addison a également touché la cible pour les Canadiens, qui espéraient se relever d'une gênante défaite de 6-0 contre la Russie samedi.

Yannik Valenti a privé Hofer d'un blanchissage avec 67 secondes à écouler au temps réglementaire, au moment où le Canada jouait à court de deux hommes. Hendrik Hane a écopé du revers.

«J'étais pas mal nerveux, a admis Hofer. Il y avait beaucoup de pression après le dernier match. C'était pas mal embarrassant pour nous, mais nous avons rebondi en groupe.»

Le Canada affiche un dossier global de 14-0 contre l'Allemagne au Championnat mondial de hockey junior depuis la réunification de ce pays en 1990.

Après trois matchs, le Canada présente un dossier de deux gains et un revers pour un total de six points. Il aura une chance de s'assurer du premier rang au classement du groupe B avec une victoire contre la République tchèque, le pays hôte, mardi soir.

Les États-Unis occupent le premier échelon avec un total de huit points après leur victoire de 4-3, en prolongation, contre la République tchèque lundi soir.

Cole Caufield, l'espoir du Canadien, a mis fin au match avec son premier but du tournoi à 3:14 de la période additionnelle.

La ronde des médailles s'amorcera jeudi, après un congé généralisé au Jour de l'An.

Le Canada était privé de deux éléments de son trio numéro un, puisque Alexis Lafrenière était au rancart en raison d'une blessure à un genou, survenue samedi lors de ce qui est devenu la pire défaite du Canada dans les 44 ans d'histoire du tournoi.

De plus, Joe Veleno n'a pu prendre part au match à cause d'une suspension pour avoir donné un coup de casque lors de ce même match. Soudainement, l'entraîneur-chef Dale Hunter a dû se débrouiller avec seulement 11 attaquants.

Par ailleurs, les nouvelles n'étaient pas toutes mauvaises dans le camp canadien. Il n'est pas impossible que Lafrenière, vainqueur du titre de joueur par excellence de la Ligue canadienne de hockey l'an dernier, revienne au jeu pendant le tournoi puisqu'un examen d'imagerie par résonance magnétique n'a révélé aucun dommage structurel.

Il a assisté à la rencontre des gradins, en compagnie de Veleno et du gardien québécois Olivier Rodrigue.

Bonnes occasions ratées

Après leur victoire de 6-4 contre les États-Unis au lendemain de Noël et leur dégelée de samedi - le début de tournoi le plus difficile pour le pays depuis 1980 - le Canada a laissé filer de nombreuses occasions de marquer avant que Foote ne vienne finalement à bout de Hane.

Le fils de l'ex-Nordique Adam Foote a déjoué le gardien allemand d'un tir dans la partie supérieure du filet à 11:50 de la première période, après qu'un tir de Kevin Bahl eut été bloqué. Ce premier but a permis au Canada de respirer un peu plus à l'aise, et est venu quelques minutes après qu'un tir du défenseur Bown Byram eut donné contre la barre horizontale lors d'un avantage numérique.

L'Allemagne, qui a amorcé la rencontre avec un dossier de 1-1 — identique à celui du Canada — a profité d'une supériorité numérique plus tard au premier vingt. Toutefois, Hofer s'est dressé devant une formation qui s'est présenté au match avec cinq buts en 11 tentatives avec l'avantage d'un homme, un sommet depuis le début du tournoi.

Mis à part cette séquence, les Allemands n'ont pas offert une grande résistance contre une équipe efficace en échec-avant et habile à faire circuler la rondelle en territoire adverse.

Alors que le Canada détenait toujours sa mince avance d'un but, Hofer a réalisé un bel arrêt contre Valenti lors d'un autre avantage numérique, en deuxième période. Il a ensuite stoppé un tir de Dominik Bokk et un autre de John-Jason Peterka, avec sa mitaine, lors d'une échappée.

Quelques instants plus tard, à 12:24, Foudy a doublé l'avance du Canada grâce à un tir qui a battu Hane du côté rapproché. Puis, Addison, un espoir des Penguins de Pittsburgh, a profité d'un avantage numérique de deux hommes pour porter la marque 3-0 seulement 97 secondes plus tard.

«Il a été solide pour nous, a reconnu Dale Hunter. Ce fut un segment crucial du match.»

Dellandrea a scellé l'issue du match avec 9,2 secondes à écouler au temps réglementaire, en poussant la rondelle dans un filet désert.

Choix de quatrième ronde des Blues de St. Louis en 2018, Hofer a été sensationnel avec les Winterhawks de Portland, dans la Ligue de hockey de l'Ouest. Jusqu'à maintenant cette saison, il affiche un dossier de 20-4-2, une moyenne de buts alloués de 1,81 et un taux d'efficacité de ,937.

Originaire de Winnipeg et âgé de 19 ans, Hofer n'était pas vraiment pressenti pour se joindre au programme de Hockey Canada jusqu'à l'automne. Or, voilà qu'il a envoyé un message clair de rester devant le filet de l'équipe, malgré le but tardif de Valenti à l'aide d'un tir sur réception, lors d'un avantage numérique de deux hommes.