Le Gatinois Derick Brassard a été l'un des marqueurs du Canada dans le gain de 7 à 1 contre la Hongrie.

Le Canada dispose facilement de la Hongrie

Le Canada a facilement disposé de la Hongrie 7-1 au championnat mondial de hockey, dimanche.
Sept joueurs différents ont enfilé les buts de l'équipe canadienne: Michael Matheson, Mark Scheifele, Mark Stone, Derick Brassard, Taylor Hall, Corey Perry et Brad Marchand.
Matheson a ajouté deux passes, tout comme Connor McDavid.
L'unifolié a fait mouche quatre fois en 5:33 au deuxième vingt.
Le Canada est invaincu en deux matches, ayant battu les États-Unis 5-1 vendredi.
La brigade sera de retour en action lundi contre le Bélarus, qui est sans victoire en deux rencontres.
La Hongrie ne compte aucun joueur de la LNH et en est seulement à sa deuxième participation au championnat mondial depuis 1939.
Istvan Bartalis a été le seul à déjouer Calvin Pickard, qui a stoppé 21 tirs.
Les Hongrois étaient toutefois bruyamment soutenus par la foule au Yubileiny Arena.
«Ils sont fous, a dit Perry au sujet des partisans. Ils n'ont jamais arrêté. C'était amusant de voir ça.»
Scheifele a sonné la charge à 5:54 au premier tiers. Se trouvant dans l'enclave en avantage numérique, il a pu convertir la remise de Stone.
Hall a fait 2-0 à 10:04. Il s'est défait de Bence Stipsicz et a glissé le disque derrière le gardien Zoltan Hetenyi, après quoi Perry a eu la tâche facile pour pousser la rondelle dans le filet.
Bartalis a répliqué à 18:14 en première période, peu après un revirement aux dépens de Matt Dumba.
La Hongrie a bien bataillé en début de deuxième tiers, mais l'issue n'a plus fait de doute après les buts en rafale de Stone, Marchand, Brassard et Matheson.
Hetenyi a ensuite été remplacé par Adam Vay, après avoir alloué six buts en 24 tirs. Hall a touché la cible à 4:35 au troisième engagement.
Matheson a montré un différentiel de plus quatre.
«Le mieux est de ne pas essayer d'en faire trop...ça vous met trop de pression, a dit Matheson, un choix de premier tour des Panthers en 2012. Avant tout, il faut essayer de maximiser les occasions qui se présentent.»
Dans un autre match, Pavel Datsyuk a obtenu deux mentions d'aide pour aider les Russes à battre les Kazakhes, 6-4.
Il y aura aussi les affrontements suivants, samedi: Norvège-Suisse, Suède-Danemark, Finlande-Allemagne et France-Slovaquie.