Le boxeur gatinois Harley-David O’Reilly a annoncé sa retraite lundi.

Le boxeur gatinois Harley-David O’Reilly annonce sa retraite

Harley-David O’Reilly jonglait avec l’idée depuis un mois. Une récente visite chez le médecin l’aura convaincu de mettre un terme à sa carrière dans le ring.

Le boxeur de Gatineau et ancien champion canadien amateur a officialisé sa retraite lundi en publiant un long message sur sa page Facebook. «Ce fut une des décisions les plus difficiles à prendre de ma vie... de dire que c’est fini», a-t-il avoué plus tard en après-midi en entrevue téléphonique.

Les blessures auront eu raison du droitier âgé de 31 ans, qui rêvait de participer aux Jeux olympiques. Sa blessure aux côtes subie lors des Jeux panaméricains, l’été dernier, ne guérissait pas. «Ça traîne. Je suis allé voir le médecin il y a deux semaines et il m’a annoncé que j’en ai encore pour au moins quatre autres semaines», a-t-il souligné.

Puis il y a le pouce de la main droite qui est cassé. Il boxait avec ce bobo depuis un an et demi.

«Je commençais à être craintif. Je perdais une arme et je ne pouvais pas me faire opérer tout de suite.»

Le temps pressait pour retrouver la santé. Le tournoi de qualification olympique aura lieu en mars.

L’avenir d’O’Reilly s’avérait flou depuis décembre lorsqu’il avait dû faire l’impasse sur les championnats canadiens en raison de son état de santé. En plus de gagner un titre national chez les 81 kg en 2017, le pugiliste de l’Outaouais a remporté le bronze aux Jeux du Commonwealth en 2018.