Patrick Lavoie
Patrick Lavoie

Lavoie: «ça ne pouvait pas être plus mal géré que ça»

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Un des doyens des joueurs québécois dans la LCF s’avère «peu surpris» de l’annulation de la saison 2020.

«Tu voyais ça venir, même si tu essayais de garder un peu d’espoir. Que le gouvernement n’embarque pas là-dedans, je comprends ça. Il veut éviter de créer un précédent et que les autres ligues sportives professionnelles demandent à leur tour de l’aide», souligne le centre-arrière Patrick Lavoie.

Ce vétéran de huit saisons a porté les couleurs du Rouge et Noir en plus de s’aligner chez les Alouettes de Montréal puis les Roughriders de la Saskatchewan, l’an dernier. Il fêtera ses 33 ans en octobre.

Ce qui l’a déçu? La façon dont la LCF a échappé le ballon dans ce dossier. Plus particulièrement le travail du commissaire Randy Ambrosie.

«Sérieusement, ça ne pouvait pas être plus mal géré que ça du côté de la ligue, surtout le commissaire quand il s’est présenté devant le gouvernement la première fois.»

Ambrosie s’était présenté devant un comité parlementaire à Ottawa en mai, demandant une aide de 150 millions $ pour maintenir en vie la LCF en 2020 et 2021. Il avait été accueilli froidement.

«La ligue venait de se tirer dans le pied immédiatement. Le commissaire était arrivé les mains vides sans aucune réponse à donner en demandant pour 150 millions», déplore Lavoie, qui ne serait pas surpris de voir le grand patron de la LCF perdre son emploi en raison de ce fiasco.


« On s’enligne vers une saison 2021 difficile. »
Patrick Lavoie

Car le circuit a aussi mené la vie dure à ses joueurs en demandant de renégocier la convention collective.

«Je ne comprends pas comment la ligue a géré ce dossier avec l’association des joueurs. Elle a traité ça comme un différend. Elle était en mode confrontation dès le début.»

Ambrosie a dit lundi qu’il acceptait le blâme lancé en sa direction. «Je me sens responsable que nous ne jouerons pas en 2020», a-t-il assuré durant une téléconférence.

«Les joueurs ont le droit d’être frustrés. Ce sont des moments frustrants que nous vivons», a-t-il ajouté quelques minutes plus tard.

Lavoie, qui songeait déjà à la retraite, n’a pas encore décidé s’il s’accrochera pour une éventuelle saison 2021. Ce qu’il sait?

«On s’enligne vers une saison 2021 difficile», prédit l’ancien capitaine du Rouge et Noir, qui avait marqué un touché lors de la conquête de la coupe Grey en 2016.

«Il va y avoir plusieurs joueurs qui ne reviendront pas dans la ligue. Combien exactement? Ça va dépendre du salaire proposé. Mais c’est sûr que ça sera plus qu’une poignée de gars. Tu as des joueurs qui vont peut-être trouver des emplois qui seront plus payants que jouer au football. C’est ça le danger aussi.»

Lavoie, lui, complétera une dernière formation de pompier à la mi-septembre avant de commencer officiellement dans ce domaine cet automne dans la région de Montréal.