En avril, Anabelle Langlois et son conjoint Cody Hay se joindront au club des Deux-Rives, à Pierrefonds.

Langlois rentre au Québec

Anabelle Langlois assemble et remplit des boîtes ces jours-ci à Calgary entre deux séances d’entraînement sur glace avec ses élèves. Tout ça en vue du grand déménagement.

L’ancienne championne de patinage artistique, qui s’est recyclée en entraîneuse et maman après sa retraite en 2010, se prépare à rentrer au Québec. Elle a passé les 17 dernières années loin de sa province natale, effectuant notamment des arrêts à Edmonton et Barrie.

« Je suis partie en 2002 après les Jeux olympiques pour m’entraîner à Edmonton avec David Pelletier et Jamie Salé. C’est fou comment ça va vite. Ça fait quelques années que je pense à revenir, même si j’adore la vie ici dans l’Ouest canadien avec les montagnes et les gens super gentils », raconte Langlois qui a grandi à Hull.

Cette dernière a accepté de se joindre dès le mois d’avril au club des Deux-Rives, à Pierrefonds. Même chose pour son conjoint Cody Hay, qui était son partenaire aux Jeux olympiques en 2010, à Vancouver.

Le couple, qui a deux jeunes enfants âgés de deux ans et cinq ans et demi, formera des patineurs en simple, mais aussi en paire.

« Nous nous sommes fait approcher à plusieurs reprises par des clubs dans les deux dernières années », a indiqué Langlois, maintenant âgée de 37 ans. L’Ontario a fait de l’œil au duo.

« Dans le monde du sport au pays, le Québec est en avance, surtout en patinage artistique. Il y a plus d’opportunités pour les jeunes et ça coûte moins cher, dont le temps de glace. La fédération québécoise appuie aussi beaucoup ses athlètes. Ici en Alberta, ce n’est pas la même structure. C’est parfois plus difficile. »

Langlois rappelle notamment la présence des programmes sport-études au Québec. « Sans ça, je ne me serais jamais rendu deux fois aux Jeux olympiques, a-t-elle affirmé.

«Je veux que mes enfants aient la même chance plus tard, surtout mon fils qui va être sûrement un athlète de quelque sorte.»

Le couple Langlois-Hay enseignera au complexe de quatre glaces à Pierrefonds. Le club des Deux-Rives a formé plusieurs anciens champions au fil des décennies, dont Kristy Sargeant, Kris Wirtz, David Pelletier et Elladj Baldé.

«J’ai pensé revenir en Outaouais. En fait, j’aimerais bien ça, a avoué Anabelle Langlois.

«J’ai des amies qui enseignent dans des clubs en Outaouais. Je serais intéressée à aider d’une façon ou d’une autre à un certain moment.»

Langlois a disputé 13 saisons chez les seniors entre l’automne 1997 et le printemps 2010. Elle est montée cinq fois sur le podium lors d’étapes du circuit Grand Prix en compagnie de son premier partenaire Patrice Archetto.

Le duo avait participé aux Jeux en 2002, prenant le 12e rang.

Langlois a ensuite fait équipe avec Hay dès la saison 2005-2006. Les deux patineurs devenus amoureux ont remporté le titre canadien en 2008. Deux ans plus tard, ils terminaient neuvièmes aux Jeux à Vancouver.