La Ligue des nations de volley-ball s’arrêtera à Ottawa au début de l’été.

La Place TD accueillera du volley international

La Ligue mondiale de volley-ball est morte et enterrée. La Ligue des nations de volley-ball lui succède et s’arrêtera à Ottawa au début de l’été.

L’aréna de la Place TD accueillera des parties de ce nouvel événement concocté par la Fédération internationale de volleyball (FIVB), la firme IMG et 21 fédérations nationales. Classée sixième au monde, l’équipe canadienne affrontera l’Australie, l’Allemagne de même les médaillés de bronze olympiques, les États unis, du 8 au 10 juin.

« Nous trouvons que c’est l’endroit parfait pour tenir nos parties locales, a soutenu le directeur général de Volleyball Canada, Mark Eckert.

«Par le passé, nous avons joué des joutes dans des arénas de la LNH. C’est beaucoup trop gros. Il y avait de nombreux bancs vides. Ici, ce sera plus intime et plus bruyant.»

La Place TD sera reconfigurée afin d’asseoir 5000 à 6000 spectateurs. Un peu comme ce fut le cas à pareille date l’an dernier lorsque la Coupe Davis de tennis masculin s’est arrêtée à Ottawa.

«Ce sera les premières parties au pays de l’équipe olympique canadienne depuis les Jeux à Rio. Elle avait terminé cinquième, a rappelé Eckert.

«Notre objectif est de gagner une médaille aux Jeux en 2020», a-t-il ajouté.

La première édition de la Ligue des nations verra 12 équipes permanentes et quatre équipes repêchées batailler pour le titre dans un tournoi à la ronde. Ce sont 130 parties qui seront disputées à travers le monde.

«Chaque pays va jouer au moins 15 parties», a expliqué Eckert.

La FIVB profitera aussi des débuts de la Ligue des nations afin de mettre à l’essai un système de reprises vidéo. Chaque entraîneur aura droit à un nombre déterminé de contestations.

«Ça va ressembler au système en place au tennis lorsqu’il y a un jeu de balle serré sur les lignes», a souligné Eckert.

Il n’y a pas que du volley-ball international qui sera présenté cet été à l’aréna de la Place TD.

Canada Basketball a annoncé la semaine dernière qu’une partie de qualification de la Coupe du monde masculine aura lieu le 2 juillet au lendemain de la fête du Canada. Les Îles vierges américaines affronteront la formation canadienne.