La NFL songe à ajouter un «arbitre en régie», ainsi qu’un conseiller spécial en technologie auprès de l’arbitre en chef pour épauler le travail de ses collègues sur le terrain.
La NFL songe à ajouter un «arbitre en régie», ainsi qu’un conseiller spécial en technologie auprès de l’arbitre en chef pour épauler le travail de ses collègues sur le terrain.

La NFL songe à modifier ses règlements, dont ceux pour la reprise vidéo

La NFL songe à ajouter un «arbitre en régie», ainsi qu’un conseiller spécial en technologie auprès de l’arbitre en chef pour épauler le travail de ses collègues sur le terrain.

La ligue songe aussi à modifier d’autres règlements, et cherche notamment des alternatives au botté court.

Les clubs de la NFL ont reçu une liste de porpositions d’amendements aux règlements actuels, jeudi. Les propriétaires devront se prononcer sur les suggestions lors d’une rencontre du circuit Goodell qui devrait se dérouler en vidéoconférence le 28 mai.

Le comité de compétition de la ligue a mentionné aux équipes le mois dernier qu’il appuyait les recherches pour déterminer comment les arbitres qui pourraient avoir accès à la reprise vidéo pourraient aider ceux qui se trouvent sur le terrain pendant un match. Un arbitre en régie agirait à titre de huitième arbitre pour un match.

Si les propriétaires n’approuvent pas l’ajout d’un arbitre en régie et/ou d’un conseiller spécial en technologie, la ligue pourrait mettre à l’essai une version de ces deux suggestions lors du calendrier préparatoire en vue de les adopter éventuellement.

Cette proposition offrirait aux équipes une autre option que le botté court pour les équipes qui souhaitent conserver la possession du ballon après un touché, en remplaçant un jeu en attaque. L’équipe qui botte le ballon se retrouverait en situation de quatrième essai et 15 verges à franchir, à la ligne de 25 en territoire ennemi. Une équipe pourrait opter pour cette stratégie deux fois, au maximum, par rencontre.

Les bottés courts sont de plus en plus rares - et rarement réussis - depuis que la NFL a modifié ses règlements sur la ligne d’engagement lors d’un botté d’envoi.

Parmi les autres règlements qui pourraient être modifiés:

- La possibilité d’imposer de manière permanente le recours à la reprise vidéo pour tous les jeux où des points sont marqués et les revirements qui sont renversés par une pénalité, et toutes les tentatives de transformation, qu’elles soient réussies ou non.

- Offrir l’option à la défensive d’entamer le décompte au cadran au signal de l’arbitre si celle-ci refuse une pénalité en attaque qui se serait produite vers la fin de chacune des demies. Cette suggestion empêcherait ainsi que l’attaque soit avantagée au cadran en commettant une pénalité.

- Étendre le règlement pour protéger un joueur en position vulnérable aux retourneurs de bottés d’envoi et de dégagement qui sont en possession du ballon, mais qui n’ont pas eu le temps nécessaire pour éviter ou se préparer à un éventuel plaqué d’un adversaire.

- Empêcher les équipes de «jouer» le cadran en commettant de multiples pénalités entre deux jeux, alors que le cadran tourne.

Les Eagles de Philadelphie ont proposé de ramener la période de prolongation de 15 minutes lors des calendriers préparatoire et régulier et d’adopter les règlements pour minimiser les conséquences de la perte du tirage au sort en prolongation. Mais ils ont retiré leur suggestion.

Les propriétaires devraient normalement abolir le recours à la reprise vidéo pour les pénalités d’obstruction sur les jeux aériens, après un essai d’une saison qui a provoqué plus de controverses que de solutions. Le comité de compétition a recommandé qu’on ne renouvelle pas le règlement qui a été instauré l’an dernier après qu’une pénalité manquée par un arbitre lors du match de championnat de l’Association nationale en 2018 a affecté l’issue de la rencontre.