Le double champion du monde Fernando Alonso a été le seul à inscrire un chrono après une sortie de 11 tours sur gommes de pluie au volant de sa Renault à moteur McLaren.

La neige vient troubler les activités de la troisième journée d’essais de F1

Le temps froid a continué de perturber les activités lors de la troisième journée des essais en Formule 1.

Des averses de neige ont retardé la sortie des voitures, les forçant même à passer une grande partie de la journée dans les garages.

Des portions du circuit Catalunya, en banlieue de Barcelone, étaient couvertes de neige quand les écuries se sont présentées,. Quand les conditions se sont améliorées, seulement cinq voitures s’y sont aventurées.

Le double champion du monde Fernando Alonso a été le seul à inscrire un chrono après une sortie de 11 tours sur gommes de pluie au volant de sa Renault à moteur McLaren.

Les quatre autres pilotes à rouler sur la piste - Daniel Ricciardo de Red Bull, Marcus Ericsson de Sauber, Robert Kubica de Williams, ainsi que Brendon Hartley de Toro Rosso - n’ont effectué qu’un tour de chauffe sur une piste dont la température frôlait le point de congélation.

«Nous avons essayé, mais il était presque impossible de faire quoi que ce soit, alors nous sommes restés dans les garages la plupart du temps», a déclaré Kubica , pilote d’essais chez Williams.

Mercedes, Ferrari, Force India, Renault et Haas n’ont même pas envoyé une voiture en piste. McLaren a indiqué qu’Alonso avait été en mesure de travailler sur quelques réglages pendant ses tours.

Le temps inhabituellement froid a empêché les écuries d’en apprendre davantage sur leurs voitures 2018, la piste n’offrant pas suffisamment d’adhérence pour que les voitures soient poussées à fond. Il devrait faire plus chaud pour la dernière session de jeudi, mais on prévoit encore de la pluie.

Une autre séance de quatre jours s’amorcera mardi prochain. La saison sera lancée avec le Grand Prix d’Australie, à Melbourne, le 25 mars.

«On modifie notre programme et on tente d’accomplir tout ce que nous devions faire en sept jours au lieu de huit, a indiqué le directeur technique de Mercedes, James Allison. C’est le défi que doivent relever toutes les équipes, alors on encaisse et on va de l’avant.»

Des discussions ont déjà eu lieu pour l’ajout des quelques jours d’essais à Barcelone, mais les équipes devraient unanimement donner leur accord à un tel projet pour qu’il se concrétise.

Le temps était aussi froid lors des deux premières journées d’essais, mais les voitures ont été en mesure de rester bien plus longtemps en piste. Mercredi, elle a été ouverte à midi heure locale (soit 6h, HNE), après que la visibilité se soit améliorée et que l’hélicoptère médical eut été en mesure de s’envoler.