L’ex-joueur de la LNH Daniel Carcillo
L’ex-joueur de la LNH Daniel Carcillo

La LCH mettra un comité sur pied à la suite des révélations d’abus

La Ligue canadienne de hockey a déclaré qu’elle est «profondément troublée» par les allégations d’abus contenues dans une demande de recours collectif formulée par deux de ses anciens joueurs, vendredi, et en conséquence elle prévoit mettre un comité sur pied pour régler la situation.

La LCH a émis un communiqué une semaine après que l’ex-joueur de la LNH Daniel Carcillo et Garrett Taylor, qui a joué dans la Ligue de hockey junior de l’Ouest (WHL) entre 2008 et 2010, ont déposé une poursuite en Cour supérieure de l’Ontario.

Un communiqué de Koskie Minsky LLP, le cabinet d’avocats qui représente Carcillo et Taylor, a indiqué que la procédure «est faite au nom des jeunes de 15 à 17 ans qui ont été agressés physiquement et sexuellement, violés et maltraités alors qu’ils étaient loins de leur domicile et qu’ils jouaient pour des équipes de la LCH.»

La LCH et ses trois principaux circuits - la WHL, la Ligue de hockey junior de l’Ontario (OHL) et la Ligue de hockey junior majeur du Québec - sont identifiés comme étant la partie défenderesse, au même titre que les 60 clubs qui évoluent sous l’égide de la LCH.

Aucune de ces allégations n’a été prouvée en cour jusqu’ici.

Jeudi, le bureau des directeurs de la LCH a convenu de la mise sur pied d’un comité d’examen indépendant pour revoir les politiques et les pratiques actuelles de l’organisation en matière de viol, d’abus, de harcèlement et d’intimidation. Il lui a aussi demandé de comprendre pourquoi les joueurs ne se sentent pas à l’aise de signaler des comportements qui contreviennent aux politiques de la LCH.

«Nous sommes profondément troublés par les allégations contenues dans la récente demande de recours collectif, dont la plupart sont historiques par leur nature même, mais nous considérons que celles-ci ne reflètent pas l’expérience générale que vivent nos joueurs dans la LCH aujourd’hui, pouvait-on lire dans le communiqué. Peu importe le moment, nous prenons ces allégations très au sérieux, car la protection de nos joueurs a été, et elle est toujours, notre principale préoccupation.»

La LCH annoncera l’identité de ceux qui siégeront sur ce comité plus tard cet été, et le processus de révision devrait être complété à temps pour la saison 2020-21.

«Nous accueillerons favorablement les conclusions du comité d’examen indépendant afin de nous assurer que nous offrons l’expérience la plus sécuritaire qui soit pour un joueur dans le hockey et le sport amateur», a dit la LCH.

Carcillo, qui a joué pour le Sting de Sarnia dans l’OHL entre 2002 et 2005, et Taylor ont indiqué qu’ils avaient subi des agressions pendant leur séjour dans les rangs juniors.

Carcillo a pris part à neuf saisons dans la LNH et a décroché la coupe Stanley avec les Blackhawks de Chicago en 2013 et 2015. Il milite en faveur des droits des joueurs depuis l’annonce de sa retraite, en 2015.