Le commissaire de la Ligue canadienne de football, Randy Ambrosie

La LCF signe une lettre d’intention pour développer ses liens avec le Mexique

EDMONTON — La Ligue canadienne de football et la Liga de Futbol Americano Profesional (LFA) sont officiellement partenaires.

Le commissaire Randy Ambrosie et les dirigeants de la LFA, Oscar Perez et Alejandro Jaimes, ont signé une lettre d’intention qui pourrait paver la voie à un match de la LCF à Mexico aussitôt que l’année prochaine.

Dimanche, le match de la Coupe Grey entre les Stampeders de Calgary et le Rouge et Noir d’Ottawa sera diffusé au Mexique en espagnol pour la première fois.

«Nous allons utiliser cela pour lancer ce que nous espérons être une formidable relation à long terme qui nous aidera à développer le football, a déclaré Ambrosie. Je pense que c’est le début d’un nouveau départ pour nous.»

Il a été question d’un match de saison régulière de la LCF à Mexico dès l’année prochaine. Mais un responsable de la ligue a déclaré qu’en raison de la logistique, le scénario le plus probable serait que cela se concrétise en 2020.

La LFA est un circuit de football semi-professionnel composé de huit équipes mexicaines jouant leur saison au printemps.

La lettre d’intention n’est pas un contrat liant les parties mais permettra aux deux ligues de faire front commun sur plusieurs projets communs, notamment un camp de dépistage de la LCF à Mexico cet hiver, une plus grande coopération et le partage de ressources.

Ambrosie, Perez et Jaimes ont officiellement signé la lettre à l’issue du bilan de saison annuel d’Ambrosie.

Cette entente survient toutefois à un curieux moment pour la LCF.

Les équipes à Montréal et à Toronto ont des problèmes d’assistance et il y a une incertitude à Vancouver quant à savoir si le propriétaire David Braley vendra les Lions.

Et il y a aussi la question de la négociation imminente de la ligue avec l’Association des joueurs de la LCF pendant la saison morte en vue du renouvellement de la convention collective qui viendra à échéance en mai 2019.

Mais Ambrosie reste optimiste quant à la capacité de la LCF à gérer toutes ces dossiers.

«Je pense que l’avenir du football au Canada est prometteur, mais je reconnais également que des défis doivent être relevés, a-t-il avoué. Je pense que nous pouvons faire les deux et nous devrions le faire.

«Nous devrions avoir les yeux fixés sur l’horizon, être tournés vers l’avenir, nous projeter en avant et planifier une LCF élargie et plus forte.»

Ambrosie a également révélé que des mesures sont avancées pour que la ligue organise la Coupe Grey une semaine plus tôt dès 2020.

«Dans nos demandes aux candidats pour la Coupe Grey 2020, nous avons demandé aux équipes d’envisager de tenir le match une semaine plus tôt, a précisé Ambrosie. C’est un pas dans la bonne direction.»

Plus tôt ce mois-ci, la LNH et un groupe de joueurs retraités ont convenu d’un accord dans le cadre d’un procès intenté contre la ligue pour les blessures à la tête. En 2017, la NFL et un groupe d’anciens joueurs ont conclu un règlement d’un milliard $ US.

La LCF fait actuellement face à un recours collectif de 200 millions $ intenté par un groupe de joueurs à la retraite, mais Ambrosie a déclaré que les deux parties discutent.

«Dans le cas de la NFL et de la LNH, ce processus a pris du temps pour aboutir au résultat obtenu, a dit Ambrosie. Nous aimerions de même parvenir à une conclusion satisfaisante avec les plaignants dans cette affaire.»