Habillés en rouge et blanc et brandissant son nom inscrit sur une bannière, les membres de la «Genie Army» sont devenus les partisans les plus bruyants d'Eugenie Bouchard aux Internationaux d'Australie, en janvier dernier.

La Genie Army investira le stade Uniprix

Ils sont armés de t-shirts, de maquillage au visage et d'affiches - et ils s'en viennent à Montréal.
Les membres fondateurs de la Genie Army, un groupe de partisans d'Eugenie Bouchard qui a manifesté son soutien à l'endroit de l'étoile montante du tennis féminin aux Internationaux d'Australie, en janvier, seront en ville en vue de la Coupe Rogers, qui commence ce week-end.
Le fan-club est composé d'une douzaine de personnes et six d'entre elles feront le long voyage au Canada en vue du tournoi.
«Nous avons pensé que c'était une belle chance d'encourager Genie chez elle et d'avoir la foule partisane qui l'encourage avec nous», a indiqué Stephen Ganavas, un étudiant de 17 ans qui vit à Melbourne.
Habillés en rouge et blanc et brandissant son nom inscrit sur une bannière, les membres de la Genie Army sont devenus les partisans les plus bruyants de Bouchard durant l'impressionnant parcours de celle-ci en janvier. Elle a fini par perdre en demi-finale contre Li Na, l'éventuelle gagnante.
Les fans australiens, pour la plupart des hommes au début de la vingtaine, reconnaissent d'emblée qu'ils n'ont aucun lien particulier avec le Canada, ni avec Bouchard. Ils admettent que la beauté de la grande blonde a influencé leur décision d'en faire leur préférée.
Ganavas a déclaré que ses amis et lui voulaient par ailleurs soutenir «une joueuse montante» pendant le tournoi. Bouchard répondait parfaitement à ce critère après avoir affiché son potentiel à Wimbledon en 2013.
«Genie est formidable parce qu'elle est authentique et terre à terre», a-t-il affirmé lors d'un échange de courriels.
«Par exemple, après qu'elle venait de perdre contre Li Na aux Internationaux d'Australie, elle est venue nous voir pour discuter, alors qu'elle aurait pu aller se détendre et penser plutôt au match qu'elle venait de perdre.»
Bouchard a gagné davantage en popularité depuis, alors qu'elle a atteint le carré final aux Internationaux de France, au mois de juin, et disputé la finale à Wimbledon, le 5 juillet. C'est à titre de numéro 7 mondiale que l'athlète de Westmount entreprendra la Coupe Rogers.
D'autres clubs de la Genie Army ont vu le jour à Montréal, à Québec et à Trois-Rivières. Le mot-clic «GenieArmy» a été un des plus populaires sur Twitter pendant le tournoi de Wimbledon.
Et les forfaits spéciaux de billets Genie Army permettant d'aller voir Bouchard à la Coupe Rogers ont tous été vendus.
Pendant ce temps, le fan-club original d'Australie a également vu sa propre cote de popularité augmenter.
Un site Web consacré à la Genie Army est en construction et le groupe prévoit vendre des t-shirts inspirés de ceux qu'on portait aux Internationaux d'Australie.
Et, après avoir fait l'objet d'articles dans les journaux et sur Internet, ainsi que des faits saillants à la télé, les membres de la Genie Army seront en quelque sorte traités comme des célébrités eux aussi dans les prochains jours.
Le groupe participera à une séance de photos officielle, samedi. Selon un communiqué de presse, les amateurs de tennis pourront se faire prendre en photo avec eux.