Kevin Kisner est sur une lancée à Carnoustie.

Kisner en tête de l’Omnium britannique

CARNOUSTIE — Kevin Kisner a profité du vent léger et de la température confortable pour signer une carte de 66 (moins-5) et se hisser provisoirement en tête de l’Omnium britannique, jeudi.

L’Américain n’a requis que 22 coups roulés pour conclure sa ronde sur le prestigieux parcours de Carnoustie, où l’herbe longue sèche et les allées rapides ont contribué à abaisser les pointages des golfeurs dans les premiers groupes. Il dispose d’une avance d’un coup sur le Sud-Africain Erik Van Rooyen, auteur d’une ronde de 67. Danny Willett, qui n’a pas triomphé depuis sa victoire surprise au Tournoi des Maîtres en 2016, a joué 69 et accuse un déficit de trois coups sur Kisner.

De son côté, Tiger Woods a fait fi d’une brève baisse de régime sur le neuf de retour en réussissant trois normales consécutives en fin de ronde pour remettre une carte de 71 à Carnoustie. L’Américain accuse un déficit de cinq coups sur Kisner.

À son premier Omnium britannique depuis 2015, Woods a réussi deux oiselets lors de ses quatre premiers trous et se trouvait à moins-2 après avoir retranché un autre coup à la normale au 11e vert.

Le détenteur de 14 titres majeurs en carrière a cependant commis des bogueys aux 13e et 15e trous, mais il s’est ressaisi et est parvenu à obtenir des normales sur les trois derniers verts.

En matinée, Woods s’est présenté au champ de pratique avec deux bandes noires à la base de son cou. Il a cependant minimisé la gravité de son torticolis. « Ce n’est rien, a-t-il dit, il faut juste jouer. »

Quant au champion en titre, Jordan Spieth, il a suivi un coup derrière après avoir complété le parcours en 72 coups. Il tente de devenir le premier golfeur à défendre son titre avec succès depuis Padraig Harrington à Canoustie en 2007 et au Royal Birkdale en 2008.

Phil Mickelson a commencé son tournoi avec un score de 73, tout comme Adam Hadwin, de Moose Jaw, en Saskatchewan.