Le 13 novembre, le conseil de la Fédération internationale d'athlétisme a suspendu provisoirement la Russie, ouvrant la voie à une possible absence des athlètes russes aux prochains Jeux olympiques de Rio.

JO de Rio: La Russie en appelle de sa suspension

La Russie ira en appel de l'interdiction, pour les membres de son équipe d'athlétisme, de participer aux Jeux de Rio le mois prochain, en lien au dopage.
Konstantin Vybornov, porte-parole du comité olympique russe, a dit que l'audience se tiendra le 19 juillet, au Tribunal arbitral du sport.
Si la Russie obtient gain de cause, ses athlètes pourront appliquer pour faire partie de l'Olympiade brésilienne.
L'IAAF, qui gère l'athlétisme international, a suspendu la Russie en novembre, après un rapport accablant de l'Agence mondiale antidopage.
Le mois dernier, l'IAAF a voté en faveur du maintien de la sanction.
Certains Russes en sont exemptés, s'ils montrent qu'ils sont basés hors du pays et s'ils ont fait l'objet de tests faits par une agence réputée d'un pays autre que le leur.