Le CIO songe à la possibilité d'attribuer à Paris et Los Angeles l'organisation des Jeux d'été de 2024 et de 2028 dès septembre.

Jeux Olympiques de 2024: le Village des athlètes de Paris, un élément clé

PARIS - Les dirigeants du comité de candidature de Paris ont été très clairs auprès des inspecteurs du Comité international olympique : leur Village des athlètes de 1,7 milliard d'euros (2,5 milliards $ CAN) disposait d'un financement garanti que pour les Jeux d'été de 2024, pas pour ceux de 2028.
Le CIO songe à la possibilité d'attribuer à Paris et Los Angeles l'organisation des Jeux d'été de 2024 et de 2028 dès septembre. Le Village des athlètes de Paris est ainsi devenu un sujet important de discussion puisque les dirigeants de la candidature française ont précisé que le site ne serait plus disponible après 2024. « Nous nous sommes engagés auprès des autorités publiques sur ce projet pour 2024. Après cela, il n'y a pas de garantie », a déclaré son président, Tony Estanguet, lundi.
Michael Aloisio, directeur général adjoint de la candidature parisienne, a ajouté qu'il serait difficile de geler le projet pour quatre années de plus, en raison du grand besoin de projets domiciliaires dans cette partie de la ville. « Tous ces projets ont été lancés, alors ils seront réalisés avant 2024. On ne peut pas les mettre sur la glace pour quatre ans. »
Les inspecteurs ont pu visiter le site planifié du Village sur un terrain de 50 hectares en bordure de la Seine. Le comité organisateur a indiqué que 84 % des athlètes seraient en mesure d'atteindre leur site de compétitions en moins de 25 minutes et noté que le Stade olympique et le centre aquatique se trouveraient à moins de 2 km du village proposé.
De plus, le comité de candidature a souligné que de nouvelles infrastructures en transport feront en sorte que le village sera plus accessible que jamais, avec notamment la construction d'une nouvelle gare et d'un échangeur qui permettra de relier le centre de Paris en 20 minutes de voiture.