Jana Novotna a remporté son seul titre du grand chelem à Wimbledon en 1998, triomphant finalement contre la Française Nathalie Tauziat. Cinq ans plus tôt, elle s’était attiré la sympathie de la foule, alors qu’elle a pleuré sur l’épaule de la duchesse de Kent à la remise des trophées après une défaite crève-cœur contre Steffi Graf.

Jana Novotna meurt d’un cancer à 49 ans

PRAGUE — Jana Novotna, qui a conquis le cœur des amateurs de tennis en versant quelques larmes sur l’épaule d’un membre de la famille royale britannique après une défaite crève-cœur en finale du tournoi de Wimbledon, est décédée à l’âge de 49 ans.

Le circuit féminin (WTA) a confirmé le décès de Novotna, lundi. L’organisme a révélé qu’elle est morte, dimanche, après une longue bataille contre le cancer. Elle se trouvait alors dans sa République tchèque natale entourée de sa famille. 

Novotna a remporté son seul titre du grand chelem à Wimbledon en 1998, triomphant finalement contre la Française Nathalie Tauziat après deux défaites en finale au All England Club, en 1993, face à l’Allemande Steffi Graf et en 1997, contre la Suisse Martina Hingis. Elle a également perdu lors de la finale des Internationaux d’Australie en 1991.

La défaite aux mains de Steffi Graf à Wimbledon en 1993 a été particulièrement difficile à accepter pour Novotna, qui avait perdu une avance de 4-1 au troisième set. Elle n’a pu contrôler ses émotions lors de la cérémonie de remise des trophées, pleurant sur l’épaule de la duchesse de Kent, ce qui lui a valu la sympathie de la foule.

«Le monde du tennis est si triste, après le décès de Jana Novotna. Je n’ai pas de mots, Jana était une véritable amie et une formidable femme», a réagi la légende américaine d’origine tchèque, Martina Navratilova.

«Une triste perte pour le monde du tennis, mais une perte dévastatrice pour ceux d’entre nous qui partageaient une profonde amitié avec elle... une femme avec intégrité et honneur. RIP Jana.» a de son côté écrit une autre gloire du tennis, l’Américaine Chris Evert.

Deuxième rang

Pendant sa carrière professionnelle de 14 ans, Novotna a remporté 14 tournois en simple et elle a déjà occupé le deuxième rang mondial. Elle était à l’aise sur toutes les surfaces et se distinguant par un service-volée spectaculaire.

Elle a aussi remporté 12 titres du grand chelem en double et quatre autres en double mixte. Elle a gagné les Internationaux du Canada en double en 1988, en 1993 et en 1998.

Novotna a aussi mérité trois médailles olympiques et a remporté la Fed Cup en 1988 avec l’équipe de son pays, la Tchécoslovaquie. Elle a été admise au Temple de la renommée du tennis en 2005.

«Je suis toujours sous le choc, après cette terrible nouvelle. Tu resteras toujours en notre mémoire, en tant que légende, joueuse formidable et grande personnalité», a réagi la Tchèque Lucie Safarova, finaliste de Roland Garros en 2015 et quadruple championne de la Fed Cup.  Avec AFP