Mathieu Bellemare a dû éviter son coéquipier Will Thompson sur cette séquence, mais il a encore été brillant contre les Cataractes vendredi.

Jambes fraîches, victoire décisive

Ce qu’une semaine de repos peut faire à une équipe de la LHJMQ.

Les Olympiques de Gatineau ont mis fin à une séquence de quatre matches en cinq jours dimanche dernier et ils ont enfin eu l’occasion de bien se préparer à leur match contre les Cataractes de Shawinigan vendredi soir au Centre Robert-Guertin. De leur côté, les visiteurs sont en plein cœur  d’une séquence chargée comme celle des Olympiques des dernières semaines.

Après un passage en Abitibi, ils disputaient un troisième match en quatre soirs.

Des jambes fraîches, le retour au jeu de Shawn Boudrias et un Mathieu Bellemare toujours aussi dominant contre l’équipe de son patelin ont fait en sorte que les locaux l’ont emporté aisément 6-1 même le pointage ne reflète pas réellement l’allure de la rencontre.

« Nous avions commencé à manquer d’essence le week-end dernier. Les jours de congé ont fait du bien cette semaine. Notre effort était là même si nous avons été brouillons en première période. Les Cataractes ont aussi bataillé dur. Le score ne reflète pas ce qui s’est passé ce soir », a analysé l’entraîneur Ron Choules, à son cinquième match comme entraîneur-chef en l’absence d’Éric Landry qui est au Défi mondial des moins de 17 ans.

Pendant que le Shawiniganais Mathieu Bellemare frustrait l’équipe qui l’avait repêché dans la LHJMQ, les Olympiques se portaient beaucoup mieux à l’attaque avec le retour de Shawn Boudrias.

Après une première période où il a essayé de retrouver ses repères, il s’est réellement mis en évidence à partir de la deuxième période.

À quelques reprises, il a monté la rondelle d’un bout à l’autre de la patinoire, mais le gardien Mikhail Denisov a freiné ses ardeurs.

En troisième période, il a récolté des passes sur les buts de Charles-Antoine Roy et Jeffrey Durocher.

« Après Vitalii Abramov, Shawn est notre joueur avec le meilleur instinct offensif. Son retour nous a aussi permis d’équilibrer nos autres trios » a avancé Ron Choules.

Le principal intéressé avoue qu’il avait hâte de reprendre l’action après avoir raté six matches en deux semaines.

« Ç’a surtout bien été pour moi en deuxième et troisième périodes. Plus le match avançait, mieux je me sentais. »

Troisième étoile du match, Mathieu Bellemare a affronté 28 tirs pour vaincre les Cataractes pour la septième fois en neuf matches en carrière contre eux.

« Je ne sais pas ce qui se passe ! Ce n’est pas juste moi. Chaque fois qu’on joue contre les Cataractes, nous jouons bien. La dernière fois, nous avions gagné 7-1. J’ai eu près de 30 tirs ce soir, mais je trouve que nous avons limité leurs chances de compter. Nous avons été disciplinés aussi. C’est sûr que lorsqu’on joue contre eux, j’espère toujours avoir le départ », a dit celui qui a brillé devant ses parents même s’ils travailleront tôt samedi matin à Shawinigan.

À l’autre bout, Mikhail Denisov n’a pas été mauvais malgré les six buts accordés sur 38 lancers. Anthony Beauchamp et Jeffrey Durocher l’ont déjoué sur des déviations bien exécutées.

Durocher a ajouté un deuxième but sur un jeu parfait tout comme Alec Malo qui a reçu une superbe passe d’Anthony Beauchamp, auteur de trois points vendredi.

Pier-Olivier Lacombe a quant à lui battu Denisov à l’aide d’un tir voilé et Charles-Antoine Roy a compté à l’aide d’un plomb dans la partie supérieure du filet.

Gabriel Denis a été le seul à pouvoir déjouer Bellemare dans le camp perdant.

Pour une rare fois, le match a été ponctué de deux combats. Will Thompson a répondu à Cameron Askew, venu au secours d’un coéquipier plaqué durement. Mathieu Charlebois en a fait de même contre Tommy Cardinal à la fin d’un match où tout fonctionnait pour les Olympiques. C’était le contraire pour les visiteurs.

Les Gatinois devront rapidement oublier leurs succès puisque les Tigres de Victoriaville seront en ville samedi soir. Ceux-ci sont justement intéressés aux services de Vitalii Abramov, limité à une passe malgré les six buts des siens contre l’équipe de la Mauricie.

HOCKEY JUNIOR EN BREF

L’Intrépide retrouve la victoire

L’Intrépide de Gatineau a retrouvé son capitaine vendredi soir au Complexe Branchaud-Brière. Il a aussi retrouvé la victoire.

Après avoir marqué son premier but dans la LHJMQ dans une victoire des Huskies de Rouyn-Noranda contre les Cataractes de Shawinigan mercredi, Mathieu Gagnon est revenu à Gatineau pour aider l’Intrépide à l’emporter 5-1 contre le Rousseau-Royal de Laval-Montréal. Gagnon a préparé un but de Conor Frenette en deuxième période, mais l’attaque a été menée par Jack Seymour, qui a inscrit deux buts consécutifs sans aide en désavantage numérique dans la période médiane. Le premier de ses deux buts s’est avéré celui de la victoire.

Rappelé de l’Intrépide midget espoir, Cédric Chénier a aussi ajouté son premier but dans la Ligue midget AAA du Québec dans le gain.

Le défenseur Sébastien Pilon avait été le premier à faire bouger les cordages pour l’Intrépide (10-9-1).

Devant le filet des locaux, Jérémie Lefebvre n’a été déjoué que par un tir de Matthew-Tyler Cicero. Il a réalisé 23 arrêts.

Les Gatinois ont tiré 36 fois sur la cage défendue par Francesco Lapenna du Rousseau-Royal (4-14-0). Les deux clubs s’affronteront à nouveau dimanche. Cette fois, Gatineau sera l’équipe visiteuse.

Première manche aux 67’s contre les Generals

Trois buts sans riposte en troisième période ont permis aux 67’s d’Ottawa d’effacer un déficit d’un but après 40 minutes pour l’emporter 5-3 contre les Generals d’Oshawa vendredi soir à la Place TD.

Allan McShane avait procuré une avance de 3-2 aux visiteurs en inscrivant son premier tour du chapeau en carrière dans la Ligue de l’Ontario, mais Travis Barron a égalé la marque 3-3 en marquant son deuxième but du match pendant une pénalité majeure de cinq minutes aux Generals, puis Austen Keating a ajouté le but de la victoire avec sept minutes à écouler au match et celui d’assurance dans un filet désert alors que les locaux se défendaient en infériorité numérique.

Sasha Chmelevski a également compté pour les 67’s (11-8-1) contre le gardien Cole Ceci, jeune frère de Cody Ceci des Sénateurs d’Ottawa.

Les Generals (8-9-2) ont disputé ce premier match d’un programme double contre les 67’s avec seulement 16 patineurs. Ils sont ennuyés par les blessures et deux de leurs jeunes joueurs participent au Défi mondial des moins de 17 ans.

Olivier Tremblay a signé la victoire devant le filet d’Ottawa. Les 67’s se rendront à Oshawa dimanche pour tenter de balayer leur série du week-end contre les Generals.