Martin Lafleur, entraîneur-chef de l'Intrépide

L’Intrépide sans grande vedette

Le camp d’entraînement de l’Intrépide de Gatineau est officiellement terminé. L’équipe qui entreprendra la saison dans la Ligue midget AAA du Québec s’est entraînée pour la toute première fois, mercredi soir, au Complexe Branchaud-Brière.

Premier constat de l’entraîneur-chef Martin Lafleur, en consultant son alignement ?

« Encore une fois, cette année, notre succès passera par le jeu collectif, estime l’entraîneur-chef. Nous devrons compter sur la contribution de tous les joueurs. Nous n’avons pas de joueurs qui ont le potentiel de cumuler des statistiques offensives incroyables. »

Les équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec n’ont pas fait de cadeaux au club de hockey midget AAA de l’Outaouais. Quelques joueurs de 16 ans de l’ouest du Québec feront directement le saut dans le circuit Courteau, cet automne.

Tyson Hinds, un défenseur qui évoluait à Gatineau à 15 ans, se joindra aux Cataractes de Shawinigan.

« Nous avions une bonne défensive, l’an dernier, mais Tyson a bien progressé tout au long de la saison. Il s’est développé, physiquement. Il a grandi. Il est devenu plus fort. Il jouait avec confiance vers la fin de la saison. Il est donc arrivé prêt à son camp junior majeur », estime Lafleur.

Le gardien Emerick Depatie a lui aussi causé une petite surprise, en décrochant un poste chez les Remparts de Québec.

Il évoluait au niveau midget espoir, l’an dernier.

« Lorsqu’il est venu à notre camp d’entraînement, l’an dernier, on jugeait qu’il n’était pas prêt à évoluer au niveau midget AAA à 15 ans. Il est quand même un excellent athlète qui s’est développé sur le tard. Il a bien progressé. Quand il est revenu pour notre pré-camp, ce printemps, on a bien vu qu’il était devenu un gardien différent. »

Lafleur se réjouit de voir des anciens membres de la structure intégrée de l’Intrépide accéder au niveau supérieur. « Ce sont de belles réussites pour l’Outaouais », indique-t-il.

« Nous, on travaille avec les joueurs qui ont présents. Tant que les autres ne sont pas revenus des camps au niveau junior majeur, on n’en tient pas compte. »

« On ne parle presque jamais des joueurs qui ne sont pas là. On se concentre sur ceux qui sont à notre disposition. Nous avons connu un camp très compétitif. Les joueurs ont compétitionné jusqu’à la toute fin. Ils nous ont poussés à prendre des décisions très difficiles. »

L’Intrépide entreprendra la saison régulière le vendredi 6 septembre. Le match inaugural sera disputé à la maison. Les Phénix du Collège Esther-Blodin seront les visiteurs.

En début de saison, l’Intrépide comptera sur un seul joueur de 15 ans. Six vétérans qui faisaient partie de l’équipe la saison dernière seront de retour. Quatorze des 20 joueurs qui formeront l’équipe ont été sélectionnés par des équipes de la LHJMQ.

Les capitaines n’ont pas encore été choisis.

« Rien ne presse. On veut prendre le temps d’apprendre à bien connaître nos joueurs, explique Martin Lafleur. Il y a encore beaucoup de nouveaux. Chaque saison est à recommencer. »