Le gardien Jérémie Lefebvre a été sublime pendant les nombreux désavantages numériques de l’Intrépide.

L’Intrépide en terrain connu

Pour la deuxième fois des séries éliminatoires de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, l’Intrépide de Gatineau a le dos au mur.

Vaincu 4-2 par les Vikings de St-Eustache vendredi soir devant une bonne foule de 825 spectateurs au Complexe Branchaud-Brière, l’Intrépide tire de l’arrière 2-1 dans cette série des quarts de finale trois de cinq.

Les protégés de Martin Lafleur connaissent la chanson. Après trois matches, ils étaient plongés dans la même situation au premier tour des séries contre les Lions du Lac St-Louis, mais ils avaient comblé ce retard en gagnant les deux matches suivants. Ils devront refaire le coup, sauf que cette fois-ci, ils devront coller deux victoires contre les champions de la section CCM en saison régulière.

« Il n’y a pas de panique du tout, signale le capitaine Mathieu Gagnon. Nous avons remonté les Lions qui étaient une des meilleures équipes de la ligue en deuxième moitié de saison. Nous pouvons faire la même chose contre les Vikings. »

Pour rester en vie, les Gatinois devront se tenir loin du banc des punitions. Vendredi, ils ont rapidement dû se débrouiller sans Nathan et Mikaël Martel. Les deux joueurs ont été expulsés en première période après avoir servi des mises en échec à la tête. Le deuxième des Martel a été puni plus sévèrement avec une majeure de cinq minutes.

Les Vikings ont d’ailleurs profité de sa pénalité de cinq minutes pour ouvrir la marque en deuxième période. Les locaux étaient parvenus à combler ce déficit. Après avoir passé la majeure partie du match en désavantage numérique, ils ont égalé la marque sur un beau tir d’Hendrix Lapierre, puis Conor Frenette a profité d’une rare punition aux visiteurs pour donner les devants aux Gatinois.

Les punitions ont à nouveau hanté l’Intrépide en fin de deuxième période quand Thomas Richer a créé l’égalité 2-2. L’Intrépide a été plus discipliné en troisième période, mais ça n’a pas empêché les Vikings d’inscrire les deux derniers buts du match. L’entraîneur-chef Martin Lafleur pouvait être déçu du résultat, mais pas de la sortie de ses joueurs qui étaient partout sur la glace en première période.

« Wow ! Nous aurions sûrement mérité un meilleur sort. Nous avons disputé une de nos bonnes périodes de l’année. Les joueurs étaient prêts. Ils étaient affamés et concentrés sur la tâche. À cinq contre cinq, nous avons vraiment fait de belles choses. »

À force de se défendre en infériorité numérique, l’Intrépide a toutefois manqué d’énergie en fin de match. « Nous avons perdu deux joueurs en première période. Nous avions deux joueurs suspendus. Ça nous enlevait quatre joueurs. Ç’a paru à la fin. »

Lafleur croit d’ailleurs que l’expérience de la dernière série contre les Lions pourrait aider son équipe dimanche lors du quatrième match.

« C’est la même situation. Nous avons bien réagi face à l’élimination dans la première série. Si nous sortons de la même façon dimanche, le résultat pourrait être différent. »

De son côté, le capitaine Mathieu Gagnon souhaite voir son équipe plus disciplinée dimanche.

« À cinq contre cinq, d’après moi, nous avons été la meilleure équipe ce soir. Nous avons manqué de chance. Ça arrive. Ce soir, ce sont les Vikings qui avaient la chance de leur côté. La ligne est mince entre une victoire et une défaite. »