L’Intrépide a eu affaire à un gardien dominant qui a étiré la série de première ronde jusqu’à sa limite. Même si Nikolas Hurtubise n’est plus dans le portrait au deuxième tour, l’Intrépide devra trouver le moyen de vaincre une équipe qu’il n’a jamais battu en saison régulière.

L’Intrépide devra arrêter les Gaulois en 2e ronde

Après avoir eu le dos au mur pour s’y esquiver et difficilement disposer des Vikings de St-Eustache au premier tour des séries de la Ligue de hockey midget AAA du Québec, l’Intrépide de Gatineau devra trouver une façon de vaincre une autre équipe qui lui a donné du fil à retordre au cours de la dernière saison.

Les Gatinois (28-10-4, 3e place) ont devancé les Gaulois de St-Hyacinthe (22-18-2, 7e place) par 24 points en saison régulière. Ils se sont ainsi assurés de l’avantage de patinoire pour la série qui va s’ouvrir au Complexe Branchaud-Brière samedi et dimanche (14 h), mais les Gaulois ont remporté les deux affrontements entre les deux clubs en janvier et février.

St-Hyacinthe a gagné les deux matches par des marques de 4-3, dont une fois en prolongation. La prochaine série s’annonce donc encore assez corsée.

« Les Gaulois n’ont fait qu’une bouchée des Élites de Jonquière en première ronde. Ils nous ont battus deux fois durant la saison, alors il y aura une motivation additionnelle pour notre club dans cette série », a lancé l’entraîneur-chef de l’Intrépide, Martin Lafleur.

Celui-ci redoute ses prochains adversaires en notant qu’ils ont pris leur envol après un mauvais début de saison.

« Ils ont commencé la saison avec une fiche d’une victoire et sept défaites. Leur identité d’équipe ressemble beaucoup à la nôtre. Ils n’ont pas de véritable vedette ou un gros marqueur. Tout le monde contribue à leur attaque. Ils travaillent fort. Ça devrait être une bonne confrontation. »

Les partisans des Olympiques de Gatineau vont reconnaître le défenseur William Paré, qui a inscrit cinq points dans le balayage en trois matches des Élites en première ronde.

Ils voudront aussi tenir à l’œil deux joueurs de 15 ans qui viennent de remporter la médaille d’or avec Équipe Québec aux Jeux du Canada.

Les Olympiques auront au moins deux choix de première ronde au prochain repêchage de la LHJMQ et l’attaquant Nathan Gaucher (6 points en trois matches des séries) est justement considéré comme un espoir de première ronde. Le défenseur Mikaël Diotte devrait quant à lui être sélectionné en deuxième ronde.

Batteries rechargées

L’Intrépide a terminé sa dernière série lundi et aurait eu amplement le temps de récupérer selon Martin Lafleur.

« Si la série avait pris fin mercredi, nous aurions été désavantagés, mais notre série a pris fin à un bon moment de l’année. C’est la semaine de relâche scolaire. Nos joueurs ont eu le temps de se reposer. Tout le monde a pu recharger ses batteries. Nous avons vécu un match numéro cinq. Nous avons fait face à l’adversité. C’est une expérience qui pourrait nous servir parce que plus les séries avancent, plus c’est difficile. »

L’Intrépide ne se souhaitera pas une autre série de cinq matches contre les Gaulois, mais il ne dirait pas non à une foule supérieure à 1000 spectateurs comme ce fut le cas lundi soir.

« C’était incroyable. Il y avait autour de 1200 personnes. Je n’avais jamais vu ça. Ç’a surpris les joueurs au peu au début, mais ils s’y sont habitués et je pense qu’ils vont se souvenir de ce match-là longtemps », a conclu Lafleur.