Martin Lafleur va accueillir 40 joueurs au prochain camp de perfectionnement de l’Intrépide de Gatineau midget AAA prévu entre les 10 et 13 août.
Martin Lafleur va accueillir 40 joueurs au prochain camp de perfectionnement de l’Intrépide de Gatineau midget AAA prévu entre les 10 et 13 août.

L’Intrépide de retour sur la glace dans un mois

Il n’y a jamais rien d’acquis avec la pandémie liée au coronavirus, mais si tout va comme prévu, les hockeyeurs qui aspirent à jouer dans la Ligue midget AAA du Québec avec l’Intrépide de Gatineau seront de retour sur la patinoire dans un mois.

Les meilleurs hockeyeurs de 15 et 16 ans de la région ont déjà raté le précamp du mois d’avril.

Il se déroule habituellement après le tournoi de la coupe Dodge. Le tournoi printanier de la Ligue midget AAA a aussi été annulé. Pour la troupe de l’entraîneur-chef Martin Lafleur, la prochaine étape va se dérouler du 10 au 13 août.

«Nous avons ajouté un camp de perfectionnement cette année parce que nous n’avons pas pu évaluer tout le monde au printemps. Ça va nous donner quelques jours supplémentaires pour apprendre à mieux connaître les joueurs à l’essai», a signalé Martin Lafleur.

Quant à lui, le camp d’entraînement de l’Intrépide se mettra en branle le 16 août, sensiblement à la même date qu’au cours des dernières années. Comme d’habitude, il y aura 40 joueurs qui tenteront de percer l’alignement au camp.

«Les annulations du précamp et du tournoi printanier nous ont privés d’informations sur les joueurs, mais nous avons trouvé d’autres façons d’en obtenir. Il y aura plusieurs ouvertures pour notre prochaine saison. L’année dernière, les places étaient limitées parce que nous avions plusieurs joueurs qui venaient d’être repêchés dans la LHJMQ, mais nous en avons moins cette année», a ajouté Lafleur.


« En ce moment, nous ne sommes pas rendus à l’étape de jouer des matches normaux. »
Martin Lafleur

L’Intrépide a prévu sept matches hors-concours à son horaire, mais pour se faire, il faudra que Hockey Québec enclenche la phase six de sa relance. Présentement, nous sommes rendus à la phase cinq, qui permet la présentation de matches à cinq contre cinq sans contact et avec un maximum de 11 joueurs par équipe.

«Jusqu’à maintenant, je dois avouer que la ligue a été très proactive dans son plan de relance. J’ai été impressionné par sa gestion des communications et l’élaboration de ses différents scénarios. En ce moment, nous ne sommes pas rendus à l’étape de jouer des matches normaux, mais il y a différents scénarios sur la table en attendant la phase six. C’est positif, mais il faudra être aux aguets. La situation peut évoluer rapidement. Nous serons prêts à toutes les éventualités», a poursuivi Lafleur.

Pour le moment, ce qui est encourageant, c’est que les espoirs de l’Intrépide de Gatineau auront accès à la patinoire et pourront tenir un camp d’entraînement.

Le repêchage intraligue doit se tenir la semaine prochaine, mais en raison de la pandémie, sa formule a changé cette saison. Les équipes ont pu protéger plus de joueurs qu’à l’habitude. Il ne devrait pas y avoir beaucoup d’activités à ce repêchage à ce moment-ci.

Rappelons que l’Intrépide venait de subir l’élimination au moment où les activités de la Ligue midget AAA ont été interrompues subitement au début du deuxième tour des séries éliminatoires le printemps dernier.