Nicola Lacourse-Dion est témoin du premier but du match de l’Intrépide, celui de Jonathan Delorme, en première période.

Les Gaulois poussés dans les câbles

L’Intrépide de Gatineau a bien vu qu’il y avait un monde de différence entre la saison régulière et les séries éliminatoires lors de sa confrontation de premier tour face aux Vikings de St-Eustache.

Les Gatinois avaient aisément balayé la série de cinq matches en saison régulière, mais ils ont eu besoin d’un match ultime pour éliminer les Vikings en séries. Le même scénario est en train de se produire en deuxième ronde des séries de la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

Les Gaulois de St-Hyacinthe avaient enlevé les deux matches de la saison régulière, mais après deux matches des séries, l’Intrépide a pris l’avance 2-0 grâce à une victoire de 3-2 en double prolongation samedi, suivi d’un gain plus décisif de 6-1 dimanche devant 818 spectateurs au Complexe Branchaud-Brière.

« Dans les deux matches, nous avons eu droit à du bon hockey de séries. C’est très intense, très physique. Il y a peu d’espace sur la patinoire. Il faut se battre pour chaque pouce. Ç’a été ça contre St-Eustache et ça se poursuit contre St-Hyacinthe. Samedi, nous avons montré du caractère pour revenir de l’arrière et aller chercher le match. Aujourd’hui, malgré le pointage, c’est un match qui a été disputé à vive allure des deux côtés », a indiqué l’entraîneur-chef de l’Intrépide Martin Lafleur.

Samedi, au moment où l’Intrépide avait retiré son gardien en fin de match à la faveur d’un patineur supplémentaire, Mathis Demers a forcé la prolongation en comptant avec 30 secondes à faire à la rencontre. Puis, à la 88e minute de jeu, Félix Bertrand-Beaulieu a donné la victoire aux Gatinois.

Desmarais blessé

Dans ce match, l’Intrépide a perdu les services du gardien William Desmarais pour une période de « quelques semaines » quand il a été blessé à mi-chemin en deuxième période. Arrivé en relève, Alexandre Groleau a effectué 26 arrêts.

Dimanche, il a repoussé 32 autres rondelles contre 36 pour son opposant Félix Éthier.

« Il a très bien fait. Il a montré du caractère. Il est entré dans le match dans une situation difficile où nous étions en désavantage numérique. Ils ont compté rapidement sur un beau jeu où il ne pouvait rien faire, mais il a fait les arrêts clés par la suite », a commenté Lafleur.

Dimanche, dans un duel où les esprits se sont échauffés, les Gaulois avaient pris l’avance 1-0 sur un but d’Édouard Charron, mais Jonathan Delorme a répliqué six secondes après avoir tué une punition en toute fin de période.

Victor Barakett a ensuite donné l’avance définitive aux Gatinois quelques secondes après la fin d’une punition aux Gaulois et le défenseur Timothy Cousineau a donné un coussin de deux buts pendant une attaque massive. Les locaux venaient de disputer une grosse période où ils ont eu l’avantage 16-4 dans les tirs.

Ils ont transporté cette énergie dans la troisième période où Barakett et Cousineau ont ajouté leurs deuxièmes buts. Andrew Belchamber a complété la marque.

Malgré la position favorable de l’Intrépide qui a placé les Gaulois au bord du précipice, Timothy Cousineau assure que son équipe ne va rien tenir pour acquis.

« Nous aurons une pratique demain. Il faut s’assurer de garder les pieds sur terre. Il en reste une autre à gagner », a dit celui qui avait marqué l’autre but des siens dans la victoire de samedi.

La tension a beaucoup monté dans le deuxième duel de cette série.

Les Gaulois ont notamment été sévèrement punis dans une troisième période où ils se sont sortis de la partie en perdant leur sang froid. Cousineau estime que les débordements ont joué en faveur de l’Intrépide.

« Nous formons un club qui carbure à l’émotion. Il faut juste s’assurer de rester discipliné quand même et ne pas embarquer dans leur jeu. Nous sommes vraiment unis. Nous voulons gagner beaucoup. Quand nous suivons le plan de match et que nous travaillons tous ensemble, rien ne peut nous arrêter. »

Le troisième match sera disputé à St-Hyacinthe mardi. Si nécessaire, le quatrième se tiendra au même endroit mercredi.