Jérémie Lefebvre a bloqué 26 tirs des Lions du Lac St-Louis pour mener l’Intrépide de Gatineau à une victoire de 1-0 jeudi soir.

Lefebvre repousse tous les Lions

Au début des séries éliminatoires, quand tous les compteurs sont remis à zéro, le temps est venu de créer de nouveaux héros.

Jeudi soir, au Complexe Branchaud-Brière de Gatineau, Jérémie Lefebvre a été le héros de la première bataille des séries qui oppose l’Intrépide aux Lions du Lac St-Louis.

Le vétéran gardien a repoussé 26 tirs de la puissante attaque des visiteurs pour aider son équipe à gagner son premier match éliminatoire par la marque de 1-0.

William Dagenais, auteur du seul but du match dès la deuxième minute de jeu, lui aura offert le seul coussin dont il avait besoin.

« Au hockey, c’est le meilleur feeling d’avoir un jeu blanc dans un match de 1-0 des séries », a dit l’espoir des Tigres de Victoriaville.

Lefebvre a été mis à rude épreuve quand les Lions ont pu finir le match sur un avantage numérique de six contre quatre dans les 99 dernières secondes de jeu.

« Les secondes m’ont paru des minutes pour moi. J’essayais juste de ne pas perdre la rondelle de vue et je voulais m’assurer de savoir où étaient leurs gros canons offensifs. Les gars ont fait du bon travail devant moi. Ils ont bloqué des tirs et ils m’ont ouvert le jeu pour que je voie la rondelle », a-t-il ajouté.

Un peu avant cet avantage numérique des Lions, les Gatinois avaient eu leur chance d’ajouter à leur avance sur une attaque massive, mais ce sont les visiteurs qui ont obtenu les meilleures occasions de compter. Lefebvre a cependant repoussé les tirs redoutables de Brandon Frattaroli et Justin Hryckowian, les deux meilleurs compteurs de la ligue. Il a aussi été aidé par ses poteaux à deux reprises.

« J’ai été chanceux. J’ai pris le temps de remercier mes poteaux, mais ils font partie du jeu. Des fois, ça prend un élément de chance pour gagner. »

Duel de gardiens
Si Lefebvre a été intraitable devant son filet, son opposant, Devon Levi l’a été tout autant. Le gardien au meilleur pourcentage d’arrêt de la ligue (,927) a fait face à 35 tirs de l’Intrépide.

Il n’a cédé qu’une fois devant un tir qui semblait inoffensif sur un jeu brisé. William Dagenais en a profité pour ouvrir la marque à 1:07 en début de match. Dagenais a eu deux autres bonnes occasions d’ajouter des buts à sa fiche, mais il aura compté sur sa moins bonne chance.

« Ce but opportuniste nous a donné un regain d’énergie. Levi a fait de gros arrêts par la suite. C’est un super bon gardien que je respecte beaucoup. Ça pourrait être un duel de gardiens dans cette série et je suis content d’avoir acquis de l’expérience l’an dernier. J’étais moins stressé cette année », a lancé le gardien de l’Intrépide.

Lefebvre a aussi noté le travail de son capitaine Mathieu Gagnon contre le trio dévastateur de Justin Hryckowian.

« Gagnon les a contenus jusqu’au bout avec l’aide nos défenseurs. »

De son côté, l’entraîneur-chef Martin Lafleur était satisfait de la tenue de ses équipiers, qui n’ont pas forcé la note en gardant les choses simples pour neutraliser l’attaque des Lions.

« Nous étions un peu hésitants en première période, mais nous avons été plus calmes et en contrôle dans les deux dernières périodes. Le jeu était intense et rapide. Il y a eu de bonnes chances de compter des deux côtés. Les deux gardiens ont fait du bon travail. C’était un vrai match des séries. »

Dans le camp adverse, l’entraîneur Jon Goyens n’a pas été surpris par la ténacité de l’Intrépide dans ce premier duel.

« Ils ont joué comme on s’y attendait. Ils ont tiré la rondelle dans le fond de la zone. Ils l’ont pourchassé. Ils ont été physiques. Ils nous ont empêchés d’avoir des entrées directes au filet. Nous avions de la difficulté à faire la transition en possession de la rondelle. Il faudra améliorer notre gestion de rondelle dans le prochain match. Le premier match est de côté. Espérons que nous jouerons plus sur le bout de nos orteils que sur les talons la prochaine fois. »

Les Lions sont d’ailleurs rentrés à la maison après la rencontre même si le deuxième match de la série trois de cinq sera encore présenté à Gatineau vendredi soir.