Richard Leduc jr. remplacera Maxime Villeneuve-Ménard en tant qu'entraîneur-adjoint derrière le banc de l'Intrépide de Gatineau.
Richard Leduc jr. remplacera Maxime Villeneuve-Ménard en tant qu'entraîneur-adjoint derrière le banc de l'Intrépide de Gatineau.

Junior Leduc joint l’Intrépide

Richard Leduc jr. continue de gravir les échelons dans la structure de hockey de l’Intrépide de Gatineau.

Entraîneur de l’équipe midget espoir de la région depuis 2014, il vient d’obtenir une promotion comme adjoint à Martin Lafleur avec l’équipe midget AAA. En 2020-21, il remplacera Maxime Villeneuve-Ménard, qui dirigera pour sa part la nouvelle équipe des Griffons du Cégep de l’Outaouais.

Junior Leduc a aussi dirigé l’Intrépide bantam AAA durant la saison 2013-14. Cette année, son équipe occupait le deuxième rang de la Ligue de hockey d’excellence du Québec (sur 21 équipes) avec une fiche de 20-6-1. En 2018-19, l’Intrépide midget espoir avait remporté le championnat de la saison régulière avec un dossier de 23-3-6 et deux présences sur le podium dans les deux tournois annuels de la ligue.

«Comme joueur, j’ai joué en Suisse en 2002 et dans la Ligue Magnus en 2004. Après ma carrière de joueur, je me suis lancé dans le coaching au baseball. Au hockey, j’ai commencé dans le midget AA ici. C’est un groupe d’âge qui me convient. Pour faire mes classes comme il faut, j’ai été entraîneur des défenseurs dans le pee-wee avant de faire six ans avec le midget espoir quand Jason Burns a quitté son poste. J’ai hâte d’avoir l’occasion de diriger à l’échelon supérieur et de mesurer la différence entre les deux calibres de jeu. Il y a une bonne coche entre l’espoir et le AAA.»

Pour Junior Leduc, le hockey est une passion. «Je n’ai pas d’enfant dans le hockey organisé. Mon garçon est autiste. Mais quand je me lance dans quelque chose, je le fais à 150 miles à l’heure. Je n’ai pas de plan de carrière dans le hockey. Ma famille et ma carrière au gouvernement, c’est primordial. J’y vais une année à la fois. Je m’en vais avec le midget AAA dans l’objectif d’ajouter d’autres cordes à mon arc et pour savourer l’expérience à fond.»