Hugo Chiasson a fait ce qu’il a pu devant le filet des Grenadiers. Mais les Cantonniers ont eu le dernier mot.

Gros duel à prévoir entre l’Intrépide et les Cantonniers

On connaît le vieux dicton. Si vous échouez 86 fois... essayez encore.

Martin Lafleur n’était pas devant son écran d’ordinateur, mercredi soir, pour assister à la conclusion du plus long match de l’histoire de la Ligue de développement midget AAA du Québec.

Comme ses joueurs, il avait du sommeil à rattraper.

L’entraîneur-chef de l’Intrépide de Gatineau n’a donc pas vu, en direct, les Cantonniers de Magog triompher des Grenadiers de Châteauguay en quatrième période de prolongation.

Dans ce match mémorable, les Cantonniers ont lancé à 86 reprises vers le filet des Grenadiers. Le gardien Hugo Chiasson a tout stoppé.

Avec le tir numéro 87, dans la 129e minute de jeu, ils ont marqué le but qui leur a permis de l’emporter 1-0.

Du coup, ils ont gagné le droit d’affronter Gatineau en demi-finale. Cette série débutera dimanche après-midi, dans les Cantons-de-l’Est.

L’Intrépide sait exactement dans quoi il s’embarque.

« Pour nous, ce sera la première fois qu’on ne sera pas les favoris dans une série. Dans les deux premières rondes, qu’on le veuille ou non, on était un peu les favoris. Cette fois, ce sera différent », note Lafleur, au bout du fil.

Il ne s’en plaint pas.

« C’est un rôle qu’on aime. Si je repense au début de la saison, personne ne croyait qu’on connaîtrait autant de succès. Nous avons bien aimé notre cheminement en tant que club négligé. »

L’Intrépide a remporté le championnat de la division CCM et pris le troisième rang du classement général en conservant une fiche de 28-10-4.

Les Cantonniers ont remporté le championnat de la division Tacks et ils ont pris la deuxième position, au classement, avec leur dossier de 34-3-5.

Exceptionnellement, les deux formations ont croisé le fer à trois occasions, jusqu’ici.

Les deux équipes ont partagé les honneurs d’une série de deux matches en autant de jours, au début du mois de novembre.

Six semaines plus tard, les deux équipes se sont retrouvées, au Saguenay, dans le cadre du Challenge annuel de la Ligue midget AAA. Les Cantonniers ont remporté ce match décisif, 3-2, en prolongation.

« Magog... C’est un des territoires les plus riches de toute la province, rappelle Lafleur. Chaque année, cinq à six joueurs de leur territoire vont donner un coup de pouce à d’autres équipes à travers notre ligue. Cette année, cinq gardiens évoluant sur leur territoire étaient capables de jouer dans notre catégorie. Ils en ont gardé deux. Les trois autres ont réussi à se trouver une place avec d’autres formations. »

L’Intrépide a pu accueillir un de ces gardiens. William Desmarais a rendu de fiers services à son club adoptif en Outaouais, en conservant une fiche fort respectable de 15-2-3 en saison régulière.

Desmarais ne devrait cependant pas affronter ses anciens amis, au début de cette nouvelle série. Il s’est blessé, le week-end dernier, dans un match de la deuxième ronde contre les Gaulois de Saint-Hyacinthe.

Sinon, l’Intrépide sera en santé et bien reposé pour attaquer ce nouveau défi.

« Nous serons bien reposés à la fois physiquement et mentalement, croit Lafleur. Certains joueurs ont profité des derniers jours pour aller voir le physiothérapeute. Il y a quelques petits bobos à soigner. Le repos mental nous fera du bien, aussi. Nous avons vécu deux belles rondes de séries, jusqu’à maintenant, mais il faut maintenant les mettre derrière nous et regarder ce qui nous attend. »

Le match numéro deux de la série Intrépide-Cantonniers sera disputé à Magog, mardi soir. L’action se transportera au Complexe Branchaud-Brière, le vendredi 22 mars. L’autre demi-finale impliquera les Chevaliers de Lévis et les Lions du Lac St-Louis.

+

Les 67’s remportent le championnat de la saison régulière

Il restait une quinzaine de secondes à écouler à la troisième période, jeudi soir, quand Kevin Bahl a marqué un des buts les plus importants de la saison des 67’s d’Ottawa.

Un but important parce qu’il a forcé la tenue d’une prolongation, au Memorial Centre de Peterborough. Le point au classement obtenu était le 102e de la saison. Ce point leur assure le championnat de la saison régulière dans la LHOntario.

Les 67’s ont obtenu leur deuxième point, quelques minutes plus tard. La recrue Marco Rossi a marqué le but qui a permis à son équipe de battre les Petes, 3-2.

La persévérance des 67’s a donc été payante. Même s’ils dominaient leurs adversaires au chapitre des tirs, depuis le début du match, le gardien Hunter Jones résistait.

Finalement, son rival Cédrick Andrée est allé chercher sa 32e victoire de la saison. 

Nikita Okhotyuk a complété la marque, pour les vainqueurs.

Les 67’s et les Petes croiseront le fer à nouveau, vendredi, à la Place TD.