Intrépide

L’Intrépide échappe une grosse avance

Après 20 minutes de jeu, dimanche, l’Intrépide de Gatineau était en bonne posture. Il s’était donné une confortable avance de 3-1, contre les Gaulois du Collège Antoine-Girouard.

Ils n’ont cependant pas été capables d’ajouter à leur avance, et leurs coriaces adversaires ont réussi à revenir de l’arrière dans les 40 minutes suivantes pour finalement l’emporter, 4-3. Déjà assuré du championnat de sa section, l’Intrépide a décoché 37 lancers vers le gardien adverse, Félix-Antoine Voyer.

Intrépide

Demers se fait justice à Gatineau

Il aurait pu faire partie de l’histoire avec les Chevaliers de Lévis cette saison. Malgré ses cinq points en cinq matches hors-concours, Mathis Demers a été le dernier joueur retranché par cette équipe toujours invaincue après 33 matches dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

Sous le choc après son retranchement, l’attaquant de 16 ans a dû faire un choix déchirant en moins de deux heures. L’Intrépide de Gatineau venait de le réclamer au ballottage et le jeune homme a finalement accepté de quitter le foyer familial pour poursuivre sa carrière de hockeyeur au sein d’une bande d’inconnus.

Intrépides

Un Challenge qui porte son nom pour l’Intrépide

Cette année plus que jamais, la définition du Challenge CCM de la Ligue de hockey midget AAA du Québec prendra tout son sens pour l’Intrépide de Gatineau.

Pour la première fois en cinq ans, ce tournoi annuel sera disputé loin du Complexe Branchaud-Brière et le défi s’annonce immense pour les protégés de l’entraîneur-chef Martin Lafleur au Saguenay.

Intrépide

Xavier Raby fait son propre nom

Tel père, tel fils. Le vieil adage peut s’appliquer à Xavier Raby de l’Intrépide de Gatineau.

Physiquement, la ressemblance entre le défenseur de 16 ans et son père Mathieu est frappante. Les deux sont dotés de gabarits avantageux pour évoluer dans la brigade défensive d’une équipe de hockey de haut niveau. Les deux ont été assez talentueux pour être repêchés par des équipes de la LHJMQ.

Intrépide

L’Intrépide se détache du peloton

Les 15 équipes de la Ligue de hockey midget AAA du Québec ont franchi le seuil de la mi-saison au cours des derniers jours et trois d’entre elles ont pris le large.

À la surprise générale, l’Intrépide de Gatineau (17-3-2) fait partie des trois puissances avec les Chevaliers de Lévis (24-0-0) et les Cantonniers de Magog (18-2-3). Ces derniers ont d’ailleurs subi un de leurs deux seuls revers contre l’Intrépide le 3 novembre.

Intrépide

Groleau arrête tout, l’Intrépide gagne tout

Avec une seule défaite en temps réglementaire à ses 14 premiers matches de la saison, l’Intrépide de Gatineau connaît un des meilleurs départs de son histoire dans la Ligue midget AAA du Québec.

Lundi, la ligue a récompensé son gardien Alexandre Groleau en lui octroyant le titre de joueur défensif de la semaine. Le vétéran gardien de 16 ans présente des statistiques jamais vues avec l’Intrépide.

L’espoir des Voltigeurs de Drummondville a une fiche parfaite de 8-0-0 avec une pingre moyenne de 1,06 but alloué par match et un pourcentage d’arrêt de ,940. L’an dernier, à 15 ans, il avait présenté une fiche de 11-7-0 avec une moyenne de 3,02 buts par match et un taux d’efficacité à ,884.

«Alexandre connaît un bon début de saison. On le sent en confiance. Il est bien préparé. Son expérience de l’an dernier lui sert. Il le sent en contrôle. Nos deux gardiens nous donnent une chance de gagner tous les matches», a expliqué l’entraîneur-chef Martin Lafleur.

L’autre gardien, c’est William Desmarais. Il présente un dossier de 3-1-2 avec une moyenne de 3,04 par match. Il a toujours été plus occupé que Groleau pendant ses soirées de travail. Il affronte une moyenne de 24,9 tirs par match contre seulement 17,7 pour Groleau, qui a déjà vaincu les Vikings de St-Eustache à quatre reprises.

«Nous avons vraiment une bonne équipe cette année. Nos défenseurs font le travail devant moi, mais les attaquants aussi s’impliquent dans le jeu défensif. Ça se transmet dans les statistiques de match. Je reçois peu de lancers, mais surtout peu de lancers menaçants», avance Groleau, un colosse de 6’1’’ et 172 livres.

Ses prestations ne sont pas passées inaperçues aux yeux des Voltigeurs qui l’ont repêché en neuvième ronde l’été dernier.

«Ils m’ont parlé après notre victoire de vendredi à St-Eustache. Ils m’ont dit de ne pas lâcher. Je trouve ça l’fun qu’ils me suivent encore même s’ils m’ont repêché.»

Groleau ajoute que ses succès l’ont amené à un niveau de confiance inégalé depuis qu’il évolue au niveau midget AAA.

«On ne perd pas. On sait ce que nous avons à faire. Ça va bien. Mon année d’expérience m’a mis en confiance. Je sais comment la ligue fonctionne et je me prépare en conséquence.»

Malgré son dossier de 11-1-2, l’Intrépide ne s’est pas encore frotté aux grosses pointures de la ligue que sont Lévis (16-0-0), Magog (13-0-2) ou encore le Séminaire St-François (11-4-0).

«Nous avons hâte de voir où nous nous situons par rapport à eux. Nous avons une équipe pour rivaliser avec eux. Nous aurons une réponse dans trois semaines quand nous jouerons contre Magog», pense Groleau.

Pour Martin Lafleur, la bonne fortune de l’Intrépide est avant tout le résultat d’un travail collectif.

«Nous avons besoin de nos 20 joueurs à chaque match. Ce n’est jamais le même qui se signale ou qui fait la différence. Nous avons un groupe uni, qui réalise que nous gagnons des matches serrés à cause de notre éthique de travail. Nous ne pouvons pas nous lancer dans des batailles offensives. La ligue est compétitive et le classement peut changer vite.»

Intrépide

L’Intrépide gagne et gagne encore

Comme tous les entraîneurs qui se retrouvent dans cette position, Martin Lafleur se montre prudent.

« Il y a des hauts, il y a des bas. C’est toujours comme ça en début de saison », déclare-t-il.

Intrépide

Les Grenadiers infligent un premier revers à l’Intrépide

Il a fallu une prestation sans bavure d’un gardien pour infliger un premier revers à l’Intrépide de Gatineau dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec cette saison.

Hugo Chiasson a repoussé 35 tirs de l’Intrépide dans une victoire de 3-2 des Grenadiers de Châteauguay au Complexe Branchaud-Brière dimanche après-midi. Le gardien des visiteurs a hérité de la première étoile d’un match où son équipe a été dominée 37-23 au chapitre des tirs, dont 17-7 en troisième période alors que l’Intrépide tentait de combler un déficit de 2-1.

L’Intrépide (3-1-0) a ainsi perdu pour la première fois en quatre matches. Les Grenadiers (1-2-0) ont quant à eux savourer leur première victoire de la saison. 

Loïck Daigle a dirigé l’attaque des vainqueurs en marquant leurs deux premiers buts en deuxième période. Alex Larocque a ajouté le but de la victoire dans le dernier tiers.

Victor Barakett et Andrew Belchamber — avec leurs deuxièmes buts chacun de la saison — ont été les seuls à pouvoir tromper la vigilance du gardien Chiasson, le deuxième cerbère à avoir été très coriace contre l’Intrépide à Gatineau ce week-end. Vendredi, les protégés de Martin Lafleur avaient toutefois été capables d’avoir Francesco Lapenna à l’usure pour le priver d’un blanchissage dans les derniers instants du match sur le premier but en carrière du Gatinois âgé de 15 ans, Jonathan Delorme. Ils avaient ensuite remporté le match 2-1 en fusillade contre le Rousseau Royal de Laval-Montréal. 

Dimanche, William Desmarais a effectué 20 arrêts devant la cage de l’Intrépide.

Seuls les Cantonniers de Magog (3-0-0), champions en titre de la coupe Jimmy-Ferrari, et les Chevaliers de Lévis (4-0-0) ont conservé des fiches parfaites après les deux premières semaines d’activités de la Ligue midget AAA du Québec.

Les Vikings de St-Eustache seront les prochains visiteurs au  Complexe Branchaud-Brière samedi prochain.

Intrépide

L’Intrépide convaincant dès le départ

C’était la première de la saison pour l’Intrépide de Gatineau au Complexe Branchaud-Brière vendredi soir, mais les 726 partisans dans les gradins ont plutôt vu un match des séries éliminatoires tellement le jeu se déroulait à un rythme endiablé sur la patinoire.

Dominant pendant les 65 premières minutes de jeu, l’Intrépide s’est fait justice en l’emportant 2-1 grâce à la fusillade. Si le Rousseau Royal de Laval-Montréal a pu arracher un point au classement dans ce duel, c’est en grande partie en raison de la tenue du gardien Francesco Lapenna.

Intrépide

L’Intrépide a eu «ben du fun» à Jonquière

L’Intrépide de Gatineau a connu un excellent calendrier préparatoire. Les choses n’ont pas changé parce que la saison régulière a pris son envol.

L’équipe de hockey midget AAA de l’Outaouais a connu un week-end parfait, en remportant deux matches d’affilée sur la route, samedi et dimanche, au Saguenay.