Jayce Hawryluk se joint aux Sénateurs. 

Hawryluk, du renfort obtenu au ballottage

Le directeur général des Sénateurs Pierre Dorion pourrait bien avoir déplacé un premier pion en vue du match d’échec qu’il va jouer d’ici la date limite des échanges de la LNH quand il a obtenu le centre Jayce Hawryluk au ballottage lundi.

Les Panthers de la Floride tentaient de rétrograder cet attaquant de 24 ans, un choix de deuxième ronde en 2014, à leur club-école de Springfield, dans la Ligue américaine de hockey, mais celui-ci devra plutôt se rapporter à Ottawa mardi.

Dorion a dit par l’entremise d’un porte-parole que Hawryluk est «un attaquant très ‘compétitif’, capable de jouer dans les deux sens, et nous avons hâte de le voir dans notre alignement. Il est énergique, il pourchasse la rondelle sans relâche et il devrait donc bien cadrer dans le système préconisé par D.J. Smith and dans notre alignement actuel».

Hawryluk, 24 ans, n’avait qu’un but et deux passes à sa fiche en 15 parties cette saison, ayant raté 28 matches en raison d’une blessure au haut du corps plus tôt dans la campagne. Il avait disputé 42 parties avec eux la saison dernière, récoltant 7 buts et 12 points après avoir amassé 32 points (8 buts) en 31 parties dans la LAH.

Chez les juniors, il a auparavant été un joueur très productif avec les Wheat Kings de Brandon, connaissant une dernière saison de 106 points avec eux.

Originaire de Yorkton, en Saskatchewan, celui qui portera le numéro 79 mesure 5’ 11’ et pèse 196 livres. L’été dernier, il avait signé un contrat d’un an lui rapportant 874 125 $ (70 000 $ dans les mineures).

En l’obtenant ainsi, il faut présumer que Dorion ajoute de la profondeur à son alignement pour compenser les échanges anticipés dans son camp d’ici lundi prochain à 15 h, limite des échanges dans le circuit Bettman. Ottawa a maintenant 49 joueurs sous contrat à travers son organisation, un sous la limite de 50.

Il a plusieurs vétérans qui seront des joueurs autonomes sans compensation à offrir à ses collègues cherchant du renfort pour le dernier droit menant aux séries éliminatoires, dont son club sera écarté pour une troisième saison consécutive.

Le dossier le plus intéressant est certes celui du centre Jean-Gabriel Pageau, qui vient toujours au troisième rang sur le classement des 50 joueurs les plus convoités compilé par TSN. Il semble de plus en plus évident qu’avant de négocier une prolongation de contrat avec lui, Dorion attend de voir s’il pourrait obtenir un bon retour pour son Gatinois qui connaît la meilleure saison de sa carrière avec ses 22 buts et 36 points.

Les Devils du New Jersey ont obtenu beaucoup du Lightning de Tampa Bay dimanche pour l’attaquant Blake Coleman, un compteur de 21 buts cette saison, soit un choix de première ronde en juin prochain à Montréal et l’attaquant Nolan Foote, premier choix du Lightning l’an dernier à Vancouver. Son cas est légèrement différent de Pageau cependant alors qu’il n’est pas simplement un «joueur de location», étant sous contrat pour l’an prochain à un salaire de 1,8 M $ (Pageau fait 3,4 M $ cette saison, 3,1 M $ sous le plafond salarial).

Les attaquants Tyler Ennis et Vladislav Namestnikov, de même que les défenseurs Ron Hainsey et Dylan DeMelo, si des négociations ne débouchent pas avec lui non plus, pourraient aussi être refilés aux plus offrants, tout comme le vétéran gardien Craig Anderson.

+

LES SÉNATEURS EN BREF

Gain de Belleville

Les petits Senators ont mis fin à leur série de deux défaites consécutives lundi après-midi en prenant la mesure du Crunch de Syracuse, équipe dirigée par Benoît Groulx, par la marque de 5-2. Leur attaque a encore une fois été menée par le centre Josh Norris, auteur de deux buts et une passe, alors qu’Alex Formenton et Rudolfs Balcers y allait d’un but et une passe chacun. Le gardien Joey Daccord a été solide devant son filet avec 28 arrêts pour porter sa fiche à 13-4-3 depuis son rappel pour remplacer Marcus Högberg.

Entre les lignes

L’ancien gardien des Sénateurs Andrew Hammond était à l’entraînement avec les Sabres lundi alors que Carter Hutton obtenait un congé et il était possible qu’il accompagne l’équipe à Ottawa, ce qui aurait été le premier match du «Hamburglar» au CCT depuis qu’il a été échangé à l’Avalanche avec Matt Duchene. Il a cependant été rétrogradé lundi après-midi, donc le rendez-vous avec le héros du printemps de 2015 (fiche de 20-1-2 pour mener son club aux séries) est raté.

Les Sénateurs avisent les détenteurs de billets pour le match de mardi soir qu’ils devraient être à leur siège vers 18 h 30. La cérémonie pour retirer le chandail de Chris Phillips durera environ 30 minutes et elle aura lieu avant la période de réchauffement pour la rencontre.