Harley-David O’Reilly participera à une étape de la Coupe du monde, à Halle.

Harley-David boxera en Coupe du monde

Son plus important test l’attend dans le ring depuis ses débuts à la boxe, il y a cinq ans.

Harley-David O’Reilly a pris la direction de l’Allemagne, lundi, en compagnie de deux de ses coéquipiers de l’équipe nationale, Lucas Bahdi et Alexis Barrière. Le Gatinois participera à une étape de la Coupe du monde, à Halle.

« Tous les gros pays y seront représentés... Le Kazakstan, la Russie, l’Ukraine, Cuba et les États-Unis, souligne O’Reilly, qui a gagné le bronze en avril aux Jeux du Commonwealth.

«Ce sera un bon tournoi pour juger où je suis rendu dans mon développement. Ce sera le même genre d’adversaire que j’aurai à affronter l’an prochain afin de me qualifier en vue des Jeux olympiques. Je vais voir ce qui me manque.»

O’Reilly, qui fêtera ses 30 ans en décembre, rêve de se retrouver à Tokyo, site des Jeux à l’été 2020. Il entame sa deuxième saison au sein de la formation nationale après avoir gagné le titre canadien amateur chez les 81 kg en 2017.

Après sa troisième place aux Jeux du Commonwealth, le droitier a participé à une compétition entre le Canada et les États-Unis, le mois dernier, à Régina. Il a gagné ses deux combats en plus de subir une blessure.

«Je me suis fait couper près de l’œil gauche à 20 secondes de la fin du deuxième combat. J’ai dû prendre trois semaines de congé par la suite pour guérir. Ce n’était rien de trop grave.»

À son retour à l’entraînement, O’Reilly a surtout travaillé sur un aspect de son style. «La contre-attaque», confie-t-il.

Ses coéquipiers et lui auront peu de temps pour s’adapter au décalage horaire. Les activités de la Coupe du monde débutent dès mercredi.

«Ce sera un tournoi difficile pour nos athlètes puisque les meilleures nations de boxe prendront part à cette compétition», a rappelé le directeur haute performance à Boxe Canada, Daniel Trépanier, dans un communiqué publié sur le site web de la fédération nationale.

«Ce sera une bonne occasion pour voir où nos boxeurs canadiens se situent sur la scène internationale en comparaison à leurs adversaires», a-t-il ajouté.

Bahdi et Barrière sont champions canadiens, respectivement chez les 60 kg et plus de 91 kg.