La future équipe de la LCF à Halifax, s’appellerait les Schooners.

Halifax est méconnu des joueurs de la LCF

EDMONTON — Le receveur Diontae Spencer du Rouge et Noir d’Ottawa est le premier à admettre qu’il n’en connaît pas beaucoup sur Halifax.

«Je ne sais même pas comment épeler Halifax, a mentionné en rigolant le joueur de 26 ans originaire de la Louisiane. H-A-fax.»

Son coéquipier R.J. Harris, qui est allé à l’université dans le New Hampshire, n’avait même jamais entendu parler de la capitale de la Nouvelle-Écosse.

«Pour être honnête avec vous, c’est la première fois que j’entends parler de Halifax, a-t-il reconnu. J’ignore tout de cette ville.»

Le demi-inséré Dominique Rhymes, de Miami, a pour sa part entendu de bonnes choses au sujet de son milieu du divertissement

«J’ai entendu dire que la vie nocturne y était plutôt bonne, a-t-il confié. Je n’y suis jamais allé, mais je pense que je pourrais y aller dans les prochains mois.»

Le joueur du Rouge et Noir Diontae Spencer n'en connaît pas beaucoup sur Halifax

Le demi offensif William Powell, de Duncanville, au Texas, n’en sait pas davantage.

«Je sais que c’est très à l’Est et qu’il y fait froid.»

Powell et compagnie devront peut-être bientôt améliorer leurs connaissances de la côte Est canadienne.

Le groupe Maritime Football Partnership vise à implanter une équipe de la LCF à Halifax, qui s’appellerait les Schooners (un type de voilier). Dévoilé vendredi soir, ce nom a été retenu à la suite d’un concours.

Le groupe a fait savoir qu’il a déjà reçu plus de 5000 dépôts pour des abonnements, et que les propositions de stade sont en cours d’évaluation.

Les Admirals de l’Atlantique, le Convoy et le Storm figuraient également sur la liste initiale pour le nom de l’équipe.

Les personnes qui ont fait un dépôt pour des abonnements ont également eu la possibilité de soumettre leurs propres noms d’équipes, et au moins deux - Privateers et Destroyers - se sont révélées intrigantes.

Le joueur de ligne défensive du Rouge et Noir, Nigel Romick, qui a joué son football universitaire à l’Université Saint Mary’s à Halifax, a avoué qu’il souhaite voir une expansion de la LCF sur la côte Est.

«Halifax est en plein essor en ce moment, alors je pense que ce serait un excellent ajout, a-t-il dit. Les donairs - une spécialité culinaire de la ville - sont très bons là-bas.»

Le joueur de ligne offensive, Jon Gott, qui s’est joint au Rouge et Noir alors une équipe d’expansion, a dit qu’il aimerait jouer pour une équipe de Halifax s’il est toujours actif au moment où l’équipe fait ses débuts.

«Si je suis toujours là, je vais y aller, a-t-il affirmé. Je l’ai fait une fois, je le referai.»