«Ce ne fut pas une décision facile à prendre», a confié Amanda Tambakopoulos.

Gymnastique Canada pige chez Unigym

Le club Unigym de Gatineau perd un de ses piliers. L'unique directrice générale de sa jeune histoire effectue le saut chez Gymnastique Canada.
Amanda Tambakopoulos deviendra la gestionnaire du programme de gymnastique artistique féminine en novembre prochain. Elle sera impliquée notamment avec l'équipe olympique en vue des Jeux d'été en 2020, à Tokyo.
« De vivre les Jeux, c'est très attirant. Surtout que ça va bien en ce moment pour les athlètes canadiens sur la scène internationale, a souligné Tambakopoulos, mardi, quelques jours après l'annonce de son départ.
«Ce ne fut pas une décision facile à prendre. Ça va tellement bien ici à Unigym, a-t-elle ajouté du même souffle. Mas c'est le temps pour moi d'essayer autre chose.»
La mère de famille âgée de 38 ans baigne dans la gymnastique locale depuis un quart de siècle. D'abord en tant qu'athlète puis monitrice, juge et bénévole. Elle est devenue par la suite entraîneuse-chef du défunt club Omnigym dans son patelin à Aylmer.
En 2011, on l'a désignée pour mener Unigym, le fruit d'un mariage forcé des quatre clubs de gymnastique en sol gatinois. «Quatre entités complètement différentes avec des règlements et des façons de fonctionner différentes, s'est rappelée Tambakopoulos.
«Ce n'était pas facile dans les premières années. Mais j'ai été bien entourée par les gens du conseil d'administration. La Ville de Gatineau a offert aussi un énorme soutien.»
Résultat, Unigym est devenu un des plus gros clubs au Canada avec 6000 membres par année et 125 employés. Il est souvent sollicité afin d'organiser des événements majeurs.
Gatineau a été hôte des championnats canadiens en 2015. C'est sans compter les sélections olympiques en gymnastique artistique féminine et trampoline.
À cela s'ajoute l'ouverture d'un nouveau centre d'entraînement dans le secteur Masson-Angers en 2016. Une palestre afin de desservir les gymnastes d'Aylmer et Hull doit voir le jour dans la prochaine année et demie. Elle sera annexée à la future école secondaire 041 prévue sur Le Plateau, a confirmé Amanda Tambakopoulos.
«Un projet qui me tient à coeur en tant que résidente d'Aylmer. Je suis contente de savoir qu'il va enfin se réaliser.»
Unigym a rendu hommage à sa directrice générale.
«C'est une grande tristesse pour le club de la voir partir, mais nous sommes très fiers d'Amanda. Elle aura un beau poste chez Gymnastique Canada, qui est très chanceux d'avoir une perle comme elle», a affirmé la vice-présidente du conseil d'administration, Paula Larocque.