Daniel Ricciardo a signé le meilleur temps des deux séances d'essais libres, vendredi.

Grand Prix de Singapour : Red Bull domine les essais libres

Red Bull a démontré que ses voitures peuvent se mêler à la lutte pour la victoire au Grand Prix de Singapour de Formule 1. Daniel Ricciardo a en effet de nouveau battu son record du tour lors de la deuxième séance, vendredi.
Ricciardo avait déjà pulvérisé son record de l'année dernière de près de cinq secondes lors de la première séance d'essais libres, puis il a roulé deux secondes plus vite lors de la deuxième séance.
L'Australien a inscrit un chrono d'une minute 40,852 secondes lors d'une séance disputée sous les projecteurs.
Son coéquipier Max Verstappen s'est classé deuxième, plus d'une demi-seconde derrière. L'actuel meneur au championnat Lewis Hamilton, qui a concédé 70 centièmes de seconde, et son coéquipier chez Mercedes Valtteri Bottas se sont respectivement classés troisième et quatrième.
La session de soirée s'est révélée décevante pour Ferrari, qui prévoyait dominante sur cet exigeant tracé urbain de cinq kilomètres. Sebastian Vettel, deuxième au classement du championnat, n'a pu faire mieux que le 11e chrono et son coéquipier Kimi Raikkonen s'est hissé au neuvième rang.
Vettel a toutefois utilisé des pneus moins performants pendant la deuxième séance.
Plus tôt, il avait terminé deuxième derrière Ricciardo, avec Verstappen troisième et Hamilton quatrième.
Le Canadien Lance Stroll (Williams) a signé le 16e chrono en 1:44,301, tout juste derrière son coéquipier Felipe Massa (1:43,836).
Singapour offre un tracé comme ceux de Monaco et de la Hongrie en ce sens qu'il exige des freinages brusques où il est difficile de doubler, ce qui semble mieux convenir à Ferrari et Red Bull qu'à Mercedes.
Aucun pilote ne compte plus de podiums à Singapour que Vettel, dont l'impressionnant palmarès à cette course nocturne comprend trois victoires d'affilée de 2011-13 lors d'une séquence où il a décroché quatre titres consécutifs avec son ancienne équipe Red Bull.
Mais Ricciardo s'est présenté à Singapour en affichant une très belle constance, obtenant six podiums au cours des neuf dernières courses.
Et il a une autre raison de se montrer confiant, ayant terminé deuxième ici au cours des deux dernières années, avec le tour le plus rapide à chaque fois.