Le pilote de l'écurie Mercedes Lewis Hamilton prend une photo avec son téléphone cellulaire lors du point de presse tenu jeudi

GP d'Espagne: Hamilton et Vettel prient pour que le vent tourne

Lewis Hamilton espère vraiment que sa disette soit terminée.
Après avoir connu son lot de problèmes mécaniques et de malchances lors des quatre premières épreuves de la saison en F1, le champion du monde a abordé le Grand Prix d'Espagne en se disant que Mercedes avait tout fait en son possible pour le relancer.
Hamilton espère pouvoir éviter les accrochages à Barcelone, et peut-être même menacer son coéquipier chez Mercedes Nico Rosberg pour sa première victoire de l'année.
«Je crois à 100% dans l'équipe, a dit Hamilton jeudi. J'espère simplement que ma série de malchances soit terminée, pour que nous puissions tourner la page et enfin obtenir des résultats à la hauteur du travail que nous avons accompli. J'ai hâte d'être en piste et j'espère pouvoir leur offrir quelque chose de spectaculaire.»
Hamilton a terminé deuxième après avoir connu un mauvais départ lors de la première course du calendrier en Australie, puis il a terminé troisième au Bahreïn après avoir été embouti par la Williams de Valtteri Bottas.
<p>Lewis Hamilton a beau ne pas avoir gagné une course cette saison, il demeure populaire, comme en fait foi ce bain de foule.</p>
Le Britannique a enchaîné avec une septième place en Chine à cause d'un changement de boîte de vitesses qui l'a relégué en fond de grille, et une deuxième position en Russie en dépit d'autres pépins techniques qui l'ont empêché de se démarquer pendant les qualifications et la course.
Il accuse un déficit de 43 points sur Rosberg au classement général.
«C'est ça qui est ça, ça ne sert à rien d'être préoccupé, il suffit de travailler fort pour progresser, a évoqué Hamilton. Je dois faire tout ce que je peux avec ce que j'ai sous la main, et de toute évidence, la pente sera abrupte mais j'adore les défis, alors je suis assez excité.»
<p>Sebastian Vettel arrive dans les puits du circuit de Barcelone.</p>
Vettel tient son bout
Un autre pilote qui espère finalement avoir le vent dans les voiles est le quadruple champion du monde Sebastian Vettel, qui n'a amassé aucun point de classement dans deux des quatre courses jusqu'ici cette saison. Il est d'ailleurs cinquième au championnat des pilotes, à 67 points de Rosberg.
«Nous pourrions réfléchir au passé et nous dire que nous aurions pu faire les choses autrement, mais nous ne pouvons rien faire, a expliqué Vettel. C'est vrai que nous aimerions être dans une meilleure position, mais nous devons penser à la prochaine course et faire notre travail. Je crois que petit à petit les choses vont rentrer dans l'ordre.»