Glenn Hoag est de retour avec l’équipe nationale de volley-ball.

Glenn Hoag rentre à Gatineau

Glenn Hoag aime l’équipe nationale canadienne de volley-ball. L’équipe nationale aime bien Hoag, aussi.

Les deux ne peuvent pas rester éloignés bien longtemps.

L’équipe nationale, qui s’entraîne à Gatineau depuis plusieurs années, avait besoin d’un nouvel entraîneur-chef. Elle s’est naturellement tournée vers l’homme d’expérience qui est originaire de l’Outaouais.

« Glenn a connu beaucoup de succès avec le programme depuis 2006 et en reprenant son poste, il assurera la continuité jusqu’aux Jeux de Tokyo 2020 », a expliqué le directeur de la haute performance du programme canadien, Julien Boucher, dans un communiqué émis mardi après-midi.

Sous la direction de Hoag, l’équipe canadienne a obtenu une très satisfaisante cinquième position, lors des Jeux olympiques de 2016, à Rio.

Le coach avait ensuite cédé son poste au Français Stéphane Antiga. Il avait accepté un nouveau défi à la tête d’un club professionnel turc. Il avait néanmoins conservé certains liens avec Volley-ball Canada. Il offrait ses conseils et son expertise, de temps en temps.

L’équipe nationale a complété son stage dans la Ligue des nations en septième place, cet été. Antiga a remis sa démission, par la suite, citant des raisons familiales.

« Je suis très attaché à l’équipe masculine et je compte bien mettre à profit les progrès effectués depuis 2016 sous la direction de Stéphane. Les deux prochaines années seront cruciales, mais je fais confiance au personnel, à Dan Lewis, l’entraîneur adjoint, et aux joueurs dont l’objectif est de se qualifier pour les Jeux olympiques et de livrer de bonnes performances sur la scène internationale », a expliqué Hoag dans le communiqué.

La première épreuve de qualification en prévision des Jeux olympiques de 2020 sera disputée en août 2019.

Volley-ball Canada a par ailleurs annoncé que la Ligue des nations sera de nouveau de passage à Ottawa. Des matches seront disputés en juin prochain.