Alexandre Gaumont ne s’est pas attardé dans le ring.

Gaumont gagne à Papineauville

Alexandre Gaumont aura été expéditif à sa première sortie dans le ring depuis sa conquête aux Gants dorés en octobre.

Le droitier de Buckingham a remporté la finale du dernier gala de boxe amateur de l’année en Outaouais, samedi, à Papineauville. Il s’est débarrassé de son adversaire Ahmed Aly, du Beaver Boxing Club, en seulement une minute au premier round.

Ce combat chez les 165 livres est venu clore une soirée durant laquelle 17 affrontements ont eu lieu.

En demi-finale, le super poids lourd local Guillaume Lortie-Bourgeois s’est incliné par décision unanime des juges contre le champion canadien amateur en titre, Alexis Barrière. « Un combat revanche est déjà prévu à Saint-Jean-sur-Richelieu », a souligné le promoteur et dirigeant du club BG de Buckingham, Marcellin Gaumont.

Le gala de samedi était le cinquième que son club organisait conjointement avec le club de boxe de la Petite-Nation en 2018. Des événements ont été présentés dans les derniers mois au club de golf Tecumseh, à Ripon de même qu’à Buckingham.

« Ce fut un de nos plus gros galas avec 17 combats. Là, nous allons reprendre notre souffle. Nous avons déjà plusieurs offres pour organiser des galas en 2019, mais nous voulons prendre une petite pause et en faire un peu moins. Cinq, c’est éreintant », a soutenu Marcellin Gaumont.

Environ 400 amateurs ont assisté au dernier gala présenté au centre communautaire de Papineauville.