Soccer

De Guzman cherche des joueurs affamés

Il reste trois matches à la saison du Fury d'Ottawa. À moins d'un miracle, il n'y en aura pas d'autres en séries éliminatoires.
Une victoire contre le Battery de Charleston (13-8-8) dimanche après-midi à la Place TD lui permettrait de rêver un peu, mais l'entraîneur-chef Julian De Guzman ne veut même plus penser aux séries dans le moment présent.

Soccer

Le Fury se tire dans le pied

Le dernier espoir du Fury d'Ottawa de participer aux séries éliminatoires de la USL s'est envolé en fumée mercredi soir au FNB Field de Harrisburg.
L'équipe ottavienne n'a qu'elle même à blâmer pour son revers fatidique de 1-0 contre une équipe qui a dû se défendre en infériorité numérique après un carton rouge dès la 40e minute de jeu.

Soccer

L'Impact à la rescousse du Fury

Toujours à la recherche de sa première victoire à titre d'entraîneur-chef du Fury d'Ottawa, Julian De Guzman sentait aussi son club sur la corde raide lorsqu'il a lancé un S.O.S. à l'Impact de Montréal la semaine dernière.
L'entraîneur jetait un coup d'oeil à l'alignement du club de la MLS lorsqu'il s'est aperçu qu'un attaquant de 22 ans n'avait pas joué depuis 13 matches. Premier choix de l'Impact en 2017, Nick DePuy avait déjà été prêté pendant trois matches au Fury cette saison et De Guzman pensait que l'Américain pouvait l'aider à transformer sa série de matches nuls en victoires.

Soccer

Le Fury sous respirateur artificiel

Julian de Guzman tenait à deux mains sa tête. Il n'en revenait pas  de la malchance de son équipe.
L'entraîneur-chef du Fury d'Ottawa venait de voir le tir foudroyant de Sito Seoane aboutir contre la barre transversale adverse à la 89e minute. Ses joueurs avaient besoin de ce but. Surtout, ils avaient besoin d'une victoire.