Kevin Oliviera du Fury est félicité par ses coéquipiers pour son but, le 2e de son équipe en 2e demi de match.

Victoire par jeu blanc du Fury

Le deuxième essai aura été le bon pour le Fury d’Ottawa devant ses partisans de la Place TD.

Après un revers de 3-0 contre le Nashville SC dans son match d’ouverture local samedi dernier, le Fury a rebondi avec un gain relativement facile de 2-0 contre le Loudoun United FC une semaine plus tard.

Mour Samb a compté le premier but de la saison à la Place TD où 3232 spectateurs étaient rassemblés par un beau samedi après-midi ensoleillé, mais très venteux avec des rafales allant jusqu’à 51 km/h. Kevin Oliveira a ajouté le but d’assurance en deuxième demie alors que Callum Irving n’a eu qu’à effectuer deux arrêts pour inscrire un blanchissage à son premier match en plus d’un an.

«Il faut être très fier de nos joueurs aujourd’hui. Ils ont contrôlé le ballon et créé plusieurs occasions de marquer. Nous avons dirigé 18 tirs au but en effectuant près de 600 passes. Nous allons dans la bonne direction», a indiqué l’entraîneur-chef Nikola Popovic.

Victoire du Fury à domicile, samedi.

Dans un deuxième match consécutif, le Fury (2-1-1) a été en contrôle du ballon pendant la majorité du match (62 %). Il a eu l’avantage 18-4 dans les tirs au filet, dont 7-2 dans les tirs cadrés.

À lui seul, Kevin Oliveira a obtenu plus de tirs (3) sur le gardien Earl Edwards que l’équipe du Loudoun United (0-2-2) au complet. L’athlète du Cap-Vert a aussi créé trois chances de marquer en plus d’obtenir une mention d’aide sur le premier but de Mour Samb.

«Notre système de jeu axé sur la possession du ballon, c’est parfait pour un type comme moi. C’est ce système qui permet de soutirer le meilleur de moi», a dit celui qui a maintenant marqué deux buts en quatre matches avec le Fury en 2019.

Le gardien de but du Fury, Callum Irving.

À son premier départ depuis le 7 avril 2018, Callum Irving a avoué avoir été anxieux en début de match. Pour lui, cette occasion de jouer à nouveau était stimulante, mais il devait garder les deux pieds sur terre.

«Je devais me rappeler que pour le reste de l’équipe, c’était un match comme les autres et que l’important, c’était d’aller chercher les trois points de la victoire. Je suis très content d’avoir eu le blanchissage même si j’ai eu peu à faire pour l’obtenir. Les gars ont été exceptionnels devant moi pour rendre mon travail facile.»