L’ancien de l’Académie de l’Impact, Daniel Kinumbe

Un défenseur québécois en renforts

Le Fury d’Ottawa a ajouté un autre joueur québécois à son alignement lundi avec la mise sous contrat du défenseur Daniel Kinumbe, qui est originaire de Sherbrooke.

Issu de l’Académie de l’Impact de Montréal, il a disputé 39 parties avec ses équipes U-17/18 et U-18/19 en US Development Academy. Lors de la saison 2017-2018, il a compté 10 buts et débuté 24 des 25 matches pour lesquels il était dans l’alignement.

Kinumbe s’amène pour ajouter de la profondeur à la brigade défensive du Fury, lui qui a récemment porté les couleurs de l’équipe nationale U-23 du Canada dirigée par l’entraîneur-chef John Herdman lors du prestigieux Festival International Espoirs Provence tenu à Toulon, en France. Il a fait partie de l’alignement partant lors des quatre parties de l’équipe.

Il s’est joint à la formation ottavienne juste à temps pour son voyage de deux parties de cette semaine. Le Fury a mis le cap sur Atlanta lundi afin d’y affronter le United 2 mardi soir (18 h). Les deux équipes termineront le match du 16 juin dernier qui avait été interrompu en raison du mauvais temps après 44 minutes de jeu avec un compte de 1-1.

Kevin Oliveira avait compté le but des visiteurs lors de cette rencontre, répliquant à celui d’Andrew Carleton dans les 10 premières minutes de jeu.

En raison de blessures et de changements de joueurs, les deux équipes auront le droit d’apporter jusqu’à six changements à leur formation à la reprise du jeu, et elles conserveront leurs trois substitutions habituelles pour le reste de la rencontre. Une courte pause suivra après que la dernière minute de jeu de la première demie ait été jouée, après quoi la deuxième demie sera jouée normalement.

« C’est la même opportunité que pour n’importe quel autre match. Chaque fois, il y a trois points à l’enjeu et c’est ce qu’on vise empocher. Ce match contre Atlanta est étrange. Nous y allons avec des joueurs différents et nous n’allons jouer que 45 minutes. C’est une tâche difficile parce que le match va se décider en 45 minutes. Il n’y a pas de place à l’erreur. Nous allons devoir être bien concentrés », a commenté l’entraîneur du Fury, Nikola Popovic, par voie de communiqué.

Le Fury, qui a mis fin à une série deux défaites avec un gain de 2-0 contre Tampa Bay vendredi soir dernier, prendra ensuite le chemin de Nashville pour affronter l’équipe de l’endroit vendredi soir, cherchant toujours à grimper au classement pour obtenir une place en séries éliminatoires.