David Edgar se joindra au Fury FC.

Un autre vétéran canadien avec le Fury

La fenêtre des transferts internationaux s’achève dans la USL et le Fury d’Ottawa a continué d’alimenter son projet à contenu canadien mercredi en ajoutant un autre défenseur d’expérience.

Cette fois, le directeur général Julian De Guzman a rapatrié son ancien coéquipier de l’équipe nationale canadienne David Edgar. Âgé de 31 ans, Edgar a représenté l’unifolié 42 fois sur la scène internationale chez les seniors. Le colosse de 6’4’’ a connu plus de 10 bonnes saisons en première division anglaise, notamment avec le Newcastle United, le Burnley FC, Swansea City, Birmingham City et Sheffield United où il a disputé 211 matches avec près de 16 000 minutes de jeu.

«Après avoir joué avec lui dans l’équipe nationale, j’ai pu voir David grandir et devenir un leader responsable et mature, a commenté Julian de Guzman par voie de communiqué. Il comprend bien la situation du Canada sur la scène du soccer professionnel et il comprend ce que nous tentons de faire ici pour la ville et pour le pays. Il nous appuie pleinement. C’est un gros boni pour nous et même une raison déterminante pour laquelle nous avons choisi d’ajouter un gars comme lui, avec ses qualités de défenseur, de joueur et de leader.»

Edgar a disputé ses dernières saisons en Amérique du Nord avec les Whitecaps de Vancouver, mais une blessure l’a contraint à rater toute la saison 2017. Cette saison, il a disputé cinq matches dans la USL avec Nashville avant d’être libéré en mai.

Le Fury le décrit comme un centre arrière fiable, capable de jouer en défense droite ou au milieu du terrain dans un rôle défensif. Il se joint à une brigade défensive de plus en plus nombreuse. Des changements sont encore à prévoir. Grosse signature durant la saison morte, l’Irlandais Colin Falvey a perdu sa place dans l’alignement et même sur les lignes de côté pendant les matches. Il est capitaine adjoint du club et avait été un favori de la foule pendant la saison de rêve de 2015.

Quant à Edgard, il était destiné à de grandes choses quand il a quitté son domicile de Kitchenier à 14 ans pour joindre l’académie de Newcastle United. À partir de là, il a poursuivi son parcours dans les meilleures ligues anglaises pendant plus d’une décennie.

Toujours par voie de communiqué, Edgar dit avoir été séduit par le projet du Fury de mettre les joueurs canadiens en évidence avant tout.

«Ce qui se fait à Ottawa est quelque chose dont on entend parler au Canada et dans toute l’Amérique du Nord maintenant. Ce que le club essaie de faire avec les jeunes talents canadiens est fantastique. C’est génial pour le pays et pour le club. Je suis vraiment content d’en faire partie et heureux de jouer au football à nouveau.»

Le Fury disputera justement son prochain match vendredi à Nashville, le dernier club d’Edgar. Le club rentrera ensuite à la maison pour deux matches à la Place TD contre Richmond mercredi soir prochain et contre le Indy Eleven samedi.