Maxim Tissot a joué les héros en marquant le but de la victoire pour la seule équipe canadienne de la USL face à une formation de la nouvelle CPL.

Tissot joue les héros dans une victoire de 3 à 2

Dans un des matches les plus importants de son histoire, le scénario ne pouvait pas être mieux écrit.

Maxim Tissot, un joueur local du Fury d’Ottawa, a joué les héros en marquant le but de la victoire pour la seule équipe canadienne de la USL face à une formation de la nouvelle CPL.

Le Gatinois venait à peine de faire son entrée dans le match. À la 65e minute, il a remplacé Thiago de Freitas, auteur des deux premiers buts du Fury. Deux minutes plus tard, Tissot plaçait le Fury en avance 3-2 avec un tir du pied gauche dans un espace restreint, mais exécuté à la perfection. Le score a tenu. Il est demeuré inchangé. Devant une salle comble de 6213 spectateurs à Halifax, le Fury a gagné la première manche du championnat canadien contre les Wanderers.

« C’est gros d’avoir pu marquer ce but, a dit Tissot après le match. Ça fait juste un peu plus d’un an que j’ai été blessé quelques minutes après mon entrée dans un match du championnat canadien. Cette fois, quelques minutes après mon entrée, je compte un but qui s’avère celui de la victoire. Je suis vraiment content. J’ai mis beaucoup de travail dans la dernière année pour revenir avec cette équipe. Je ne pouvais pas m’imaginer un meilleur scénario pour ce championnat national. »


«  Je ne pouvais pas m’imaginer un meilleur scénario pour ce championnat national.  »
Maxim Tissot

Le prochain match sera disputé à la Place TD le 24 juillet. Pour passer à la demi-finale contre le FC Toronto, les Wanderers devront marquer au moins deux buts. Comme les buts comptés à l’étranger ont plus de poids dans la formule du championnat canadien, même une victoire de 2-1 ne serait pas suffisante pour l’équipe de la Nouvelle-Écosse.

Voulant devenir la référence en matière de développement des joueurs de soccer au pays, le Fury avait amorcé son premier match de la coupe des Voyageurs en dépêchant cinq joueurs canadiens dans la mêlée. Les Wanderers en comptaient quatre.

Le 11 ottavien était aussi privé de son meilleur compteur. Mour Samb est blessé. Wal Fall, le milieu de terrain étoile, était aussi resté dans la capitale dans l’attente de l’arrivée de son premier enfant.

Pour combler ses effectifs, l’entraîneur-chef Nikola Popovic avait déplacé Jérémy Gagnon-Laparé sur sa première ligne d’attaque aux côtés de Kevin Oliveira et Christiano François, mais l’offensive du Fury est venue du milieu du terrain sur le gazon naturel du Wanderers Grounds.

Deux buts pour Thiago

Thiago de Freitas a été le premier à trouver le fond du filet à la 23e minute, mais Luis Perea a créé l’égalité 1-1 à la 32e minute sur un pénalty. À son deuxième départ après quelques mois d’absence, de Freitas a ajouté son deuxième but trois minutes plus tard.

Les Wanderers pensaient avoir créé l’égalité 2-2 à la 54e minute avant que l’officiel ne signale un hors-jeu sur la séquence. Ce n’était que partie remise pour l’équipe locale puisque Luis Perea a envoyé une passe devant le filet qui a dévié sur le défenseur Dakota Barnathan derrière le gardien Callum Irving pour faire 2-2 à la 64e minute.

C’est ici que Nikola Popovic a remplacé de Freitas par Tissot. À son quatrième match en deux ans, le Gatinois est venu marquer un but qui a propulsé le Fury en avance pour de bon.

Popovic emballé

« Premièrement, le soccer canadien devrait être fier de ce qui s’est produit ce soir. Il y avait une atmosphère fantastique ici. La foule était incroyable et les deux clubs ont joué du soccer de haut niveau, a lancé Nikola Popovic. Pour ce qui est du match, nous l’avons contrôlé. Nous avions le ballon plus souvent, fait plus de passes, plus de tirs et nous avons compté plus de buts. Le score est un bon indicateur de l’allure de la partie. »

Le Fury a effectivement contrôlé le ballon pendant 57,5 % du match en plus d’avoir l’avantage 14-8 dans les tirs au but et 6-2 dans les tirs cadrés.

Le club aura peu de temps pour savourer ce gain. Il sera de retour à la Place TD dimanche pour accueillir le Louisville City FC dans un match du championnat de la USL. Nikola Popovic, déjà en manque d’effectifs, va se croiser les doigts parce qu’il a dû remplacer son capitaine Carl Haworth par Jamar Dixon à la 71e minute en raison d’une blessure.