L’Allemand Wal Fall a obtenu un tir de pénalité, dans la 66e minute de jeu lors du match contre Riverhounds.

Sept parties sans revers pour le Fury

On croyait bien que ça y était pour le Fury d’Ottawa.

Après 62 minutes de jeu, samedi, le club de soccer de la capitale tirait de l’arrière par deux buts. Sur la route. À Pittsburgh.

La belle séquence de matches sans revers était menacée.

Les joueurs de Nikola Popovic ont trouvé un moyen de la prolonger, en soutirant un verdict nul de 2-2 aux Riverhounds.

L’Allemand Wal Fall a d’abord obtenu un tir de pénalité, dans la 66e minute de jeu. Il n’a pas raté sa chance de réduire l’écart.

Deux minutes plus tard, le réserviste Aidan Daniels a créé l’égalité.

L’attaquant canadien de 20 ans, prêté il y a quelques mois par le Toronto FC, a marqué son premier but dans le maillot rouge et noir.

Joueur originaire de la région métropolitaine torontoise, formé à l’Académie du TFC, Daniels n’a pas trop eu la chance de se faire valoir, jusqu’ici. Popovic l’a habillé à neuf occasions, dans les 12 premiers matches, sans jamais l’utiliser dans son onze partant.

À Pittsburgh, il a remplacé Kévin Oliveira en deuxième demie.

«Nous avons beaucoup de travail à faire. Nous devons trouver un moyen de maintenir un certain niveau de performance, tout en faisant tourner nos effectifs», a expliqué l’entraîneur, sur le chemin du retour.

Il est préoccupé par le calendrier chargé de sa troupe. Le Fury disposera de quelques jours de repos, avant d’entreprendre une séquence casse-cou. Il devra jouer trois parties entre le 15 et le 22 juin.

«Cette remontée spectaculaire à Pittsburgh nous prouve à quel point notre équipe a du caractère. Les gars n’ont jamais cessé d’y croire», a dit Popovic.