Le Fury d’Ottawa l’a emporté 2-0 face aux Rowdies de Tampa Bay.

Popovic laisse planer le doute sur son avenir

Le Fury a gagné, mais c’est son entraîneur-chef qui a retenu l’attention, vendredi soir, à la Place TD.

Nikola Popovic a laissé planer le doute sur son avenir au sein de la concession de la United Soccer League (USL) après une victoire de 2-0 contre les Rowdies de Tampa Bay. Tout ça en laissant tomber une phrase.

«Je vois des choses qui me font réfléchir à savoir si je vais rester ici», a-t-il dit.

Le hic?

Le coach n’a jamais voulu élaborer sur ce qu’il n’aime pas. Ce qui l’agace. Les journalistes ont bien essayé d’en savoir plus.

Est-ce un truc avec l’organisation? Est-ce le travail de l’officiel durant la partie?

Ce qu’on sait, ça ne peut pas être le résultat final.

Le Fury a mis fin à une séquence de deux défaites durant laquelle il avait été blanchi 3-0 à deux reprises.

Il a pris rapidement le contrôle de la partie contre les Rowdies, marquant dès la 26e seconde de jeu.

Le tir de Tony Taylor qui semblait ordinaire a fini par aboutir dans le filet. Le gardien Cody Mizell a jonglé carrément avec le ballon dirigé à la hauteur de sa poitrine.

«Tony travaille tellement fort. Nous lui avons dit qu’il finirait par obtenir un bond favorable», a souligné le défenseur Nana Attakora.

Ce dernier a doublé l’avance des siens à la 53e minute, redirigeant un coup de pied arrêté de Kevin Oliveira.

«Ça fait du bien d’avoir son nom sur la feuille de pointage», a avoué Attakora.

Ses coéquipiers et lui auront réussi à prendre leur revanche sur les Rowdies. L’équipe floridienne les avait lessivés en avril, gagnant 5-0.

Le Fury disputera maintenant ses deux prochaines parties sur la route. Il va notamment poursuivre mardi le match contre Atlanta United FC 2 qui avait été suspendu le 16 juin.

Les deux clubs disputeront la quarantaine de secondes qui restait à la première demie. Ils prendront ensuite une pause de quelques minutes pour ensuite jouer les 45 minutes de la deuxième demie.

Le score était 1-1 lorsque la joute initiale avait dû être stoppée.

«C’est très étrange et unique comme situation. Nous allons jouer deux mois plus tard alors que ce ne sont pas tous les mêmes joueurs qui font partie de l’alignement», a déploré Popovic à ce sujet.

Après l’arrêt à Atlanta, ses joueurs et lui mettront le cap vers le Tennessee en vue d’une partie contre le Nashville SC le 10 août.