Dakota Barnathan retient un joueur du Red Bull-II durant un match où le Fury d’Ottawa a dû se défendre à court d’un joueur pendant plus de 70 minutes.

Match nul à saveur de victoire pour le Fury

Le match s’est terminé 1 à 1, mais le verdict nul soutiré par le Fury d’Ottawa à New York vendredi soir a eu une saveur de victoire.

Privé de quelques éléments importants de son alignement au milieu du terrain, le club de Nikola Popovic a réussi à prendre les devants 1-0 à la 20e minute de jeu sur le cinquième but de la saison du capitaine Carl Haworth, mais dès la 24e minute, il a dû se défendre avec un joueur en moins en raison d’un deuxième carton jaune attribué à Jérémy Gagnon-Laparé.

En comptant les arrêts de jeu, les visiteurs du parc de soccer MSC ont eu à résister plus de 70 minutes à 10 contre 11. À la mi-temps, l’arbitre leur avait déjà décerné cinq cartons jaunes contre aucun pour le Red Bull-II.

Avec l’avantage d’un joueur sur le terrain, le Red Bull-II a bel et bien réussi à égaler la marque par l’entremise de Kyle Zajec à la 54e minute, mais le gardien Callum Irving a tout fait pour conserver le point au classement du Fury (7-3-7) en multipliant les arrêts clés. Ses poteaux ont aussi « effectué » deux arrêts pour l’aider dans ce match où les locaux ont eu l’avantage 25-5 dans les tirs dirigés vers le filet.

Le Red Bull-II (9-4-5) a eu l’avantage 6-1 dans les tirs cadrés, mais il a dû se contenter d’un seul point dans un stade où il est particulièrement difficile à battre. Les New-yorkais n’occupent pas le troisième rang de la conférence de l’Est de la USL pour rien.

Le Fury a disputé ce match sans Wal Fall, qui attend l’arrivée de son premier enfant. Charlie Ward était quant à lui resté à Ottawa pour économiser ses énergies en fonction du championnat canadien qui débutera mercredi à Halifax. Thiago de Freitas a donc amorcé son premier match depuis son retour au jeu il y a trois semaines et Maxim Tissot a fait son entrée un peu plus tôt que prévu compte tenu du long désavantage numérique sur le terrain.

Le Gatinois a fait son entrée à la 73e minute où il a justement remplacé de Freitas. Les nouveaux adolescents du Fury, Cameron Shaw et Antoine Coupland, étaient également du voyage à New York. Ils n’ont toutefois pas été utilisés dans ce match où Popovic a dû modifier son plan de match pour des raisons bien évidentes.

« Ce match devait nous permettre de reposer certains de nos joueurs en plus d’accorder du temps de jeu à d’autres. Nous avons bien commencé le match. Nous étions rigoureux et bien positionnés sur le terrain. Le plan allait comme prévu. Nous avons marqué le premier but, mais nous avons eu un carton rouge immédiatement après. Nous avons dû jouer à court d’un joueur pendant 75 minutes. Nos joueurs ont encore montré énormément de caractère ce soir », a expliqué Nikola Popovic.