Marc Dos Santos a dirigé son dernier match à la barre du Fury, dimanche. 

Marc Dos Santos à Kansas City

La nouvelle la moins bien gardée en ville est maintenant officielle. Marc Dos Santos a quitté ses fonctions d'entraîneur-chef et gérant du Fury d'Ottawa pour se joindre à l'organisation du Sporting de Kansas City en première division nord-américaine.
L'entraîneur québécois sera membre du personnel des entraîneurs de l'équipe de la MLS, mais il sera aussi l'entraîneur-chef de son club-école des Rangers de Swope Park en USL (3e division). Le Sporting s'entraîne à Swope Park, un joyau de Kansas City avec ses 1805 acres de terrain. C'est l'un des plus grands parcs urbains des États-Unis. Avec ses attractions, il attire deux millions de visiteurs par année.
En acceptant un poste d'entraîneur-chef dans un niveau inférieur à la NASL, Marc Dos Santos a indiqué qu'il fallait regarder la situation à plus long terme.
«Je ne suis pas un homme égocentrique. J'aurais pu rester à Ottawa où j'étais bien, mais des fois, dans la vie, il faut faire un pas vers l'arrière pour faire un plus grand pas vers l'avant. Je suis en paix avec ma décision», a-t-il indiqué avant de quitter le Fury.
Dans son plan de carrière, l'entraîneur de 38 ans ambitionne de diriger l'équipe canadienne masculine. Il aimerait aussi devenir entraîneur-chef en MLS ou même en Europe.
Cette saison, il a mené le Fury au premier rang du classement général. Un rang qu'il a partagé avec le Cosmos de New York. Son équipe a remporté le championnat d'automne de la NASL avant de s'incliner en finale contre le Cosmos.