Pour la deuxième fois en trois matches, le Fury d’Ottawa a été incapable de marquer un but à Pittsburgh samedi soir dans un revers de 1-0.

Le Fury tarde à gagner

Vivement un premier match à la Place TD samedi prochain parce que le Fury d’Ottawa aura besoin de l’énergie générée par son 12e joueur pour signer sa première victoire de la saison 2018 dans la USL.

Samedi soir, devant 1823 spectateurs au Highmark Stadium de Pittsburgh, les Ottaviens ont perdu un troisième match consécutif. Ce revers de 1-0 constitue toutefois une amélioration par rapport aux défaites de 4-1 et 5-0 encaissées à leurs deux premiers matches de la saison à Charlotte et Tampa Bay.

Tobi Adewole a brisé l’égalité de 0-0 en profitant d’un jeu brisé à la 85e minute pour donner la victoire aux Riverhounds, toujours invaincus (2-0-2) après quatre matches. Leur gardien, Dan Lynd, a repoussé un seul tir cadré pour signer son troisième blanchissage de la jeune saison. Le Fury (0-3-0) a tenté trois tirs en sa direction contre 10 pour les Riverhounds vers la cage du Fury. Celle-ci était défendue par Maxime Crépeau, qui obtenait un premier départ après avoir été prêté par l’Impact de Montréal pour l’ensemble de la saison.

Le gardien québécois a dû repousser trois tirs cadrés avant de céder dans les dernières minutes de jeu. Pour la deuxième fois en trois rencontres, incapable de s’organiser, le Fury n’a pas été capable de marquer un but. L’attaque aura été l’affaire des Riverhounds qui ont contrôlé le ballon pendant 61 % du match tout en aillant l’avantage 10-1 dans les corners.

Toujours à la recherche d’un premier point au classement, le Fury ne connaît pas le départ escompté, mais l’entraîneur-chef Nikola Popovic a essayer de déceler des points positifs là où il y en avait.

«Ce match est un exemple du caractère recherché chez nos joueurs. Pour moi, ce match ne représente pas une défaite au sens propre. Nous avons simplement manqué de temps. Nous nous sommes battus jusqu’à la fin. Nous avons créé une bonne chance de marquer en première demie et d’autres chances en deuxième demie. Le match a été partagé. C’est dur de jouer dans ce stade et je pense que nos joueurs ont démontré du caractère en luttant pendant 98 minutes. Nous pouvons partir d’ici la tête haute.»

Popovic a notamment aimé voir son équipe rebondir après avoir été complètement déclassée par Tampa Bay la semaine précédente. Afin de brasser ses cartes, il avait notamment déployé une nouvelle formation partante. Pour la première fois en plus d’un an, le filet du Fury n’était pas protégé par Callum Irving. Le défenseur Eddie Edward a aussi effectué un premier départ. Son début de saison avait été ralenti par une blessure. Une poignée d’autres joueurs sont aux prises avec les mêmes problèmes. Le Gatinois Maxim Tissot fait partie des éclopés qui n’ont pas encore participé à un match jusqu’à présent.

Le Fury a perdu ses trois premiers matches. Il lui reste 29 matches pour remonter la pente. Le prochain duel prévu à Ottawa samedi sera prenable. Le FC North Carolina (1-3-0) sera le premier visiteur de la campagne. Il n’a qu’une victoire à ses quatre premiers matches.