Avec cette victoire, le Jury est à deux points d’une place dans les séries éliminatoires.

Le Fury revient de l’arrière pour l’emporter

Pour la première fois de la saison, le Fury d’Ottawa est revenu de l’arrière pour remporter un match dans la USL.

Après avoir encaissé un but à la 56e minute de jeu, les Ottaviens n’ont pas baissé les bras. Tony Taylor et Steeven Dos Santos ont battu Romuald Peiser aux 72e et 81e minutes pour donner une victoire de 2-1 au Fury contre le Penn FC. L’ancien gardien vedette du Fury n’y pouvait rien sur les deux buts tardifs de l’équipe locale.

Le gardien Maxime Crépeau a d’ailleurs été à l’origine du premier but du Fury. Steeven Dos Santos a pu mettre sa tête sur le long dégagement du gardien québécois pour ensuite faire dévier le ballon vers Taylor qui a vu Peiser s’approcher de lui dans la surface de réparation. L’attaquant a réagi en lobant doucement le ballon par-dessus le gardien. Le ballon a ensuite bondi directement dans le filet. Neuf minutes plus tard, Steeven Dos Santos a converti un pénalty pour inscrire le but de la victoire.

«La croyance fait partie de la culture que nous tentons d’instaurer dans cette équipe, a indiqué l’entraîneur-chef Nikola Popovic après la victoire. Au début de l’année, quand nous concédions un but, nous en accordions un deuxième et un troisième. C’était terminé. Aujourd’hui, nous voyons les premiers signes que la culture est en train de changer. Maintenant, nous sommes capables de revenir de l’arrière. Il reste encore du travail à faire et il faut toujours nettoyer le vestiaire, mais cette équipe va toujours se battre.»

Encore une fois magistral devant son filet, Maxime Crépeau a repoussé six des sept tirs cadrés du Penn FC, dont un boulet de canon à la 88e minute pour protéger la victoire. Il a ensuite été décoré du titre du joueur du match. Le Fury a dirigé 10 tirs vers la cage de Peiser, mais seulement deux ont été cadrés.

Le nouvel attaquant Daniel Haber a quant à lui fait sa rentrée à la 57e minute. Par une journée chaude qui a attiré 5315 spectateurs à la Place TD, il a eu le temps de décocher un tir hors cible en plus d’avoir été impliqué dans quelques occasions de marquer.

La victoire permet au Fury (7-8-3) de s’approcher à un point du Penn FC (6-6-7) en neuvième position de la conférence de l’est de la USL. L’équipe ottavienne est à deux points d’une place dans les séries éliminatoires.

Le Fury aura peu de temps pour se préparer à son prochain match alors qu’il recevra le FC Toronto dans le premier match de la demi-finale du championnat canadien. L’équipe de la MLS sera de passage à Ottawa mercredi soir.