Le Fury d'Ottawa n'est pas certain de pouvoir disputer une troisième saison dans la United Soccer League (USL).

Le Fury pourrait quitter la USL dès 2019

Le Fury d’Ottawa devra peut-être faire l’impasse sur la saison 2019.

Tout était prêt, ou presque. Le club de soccer de la capitale s’attendait à disputer une troisième saison dans la United Soccer League (USL).

Malgré l’arrivée imminente d’un circuit professionnel 100 % canadien, les têtes dirigeantes du Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) avaient misé sur la stabilité. Ils préféraient, pour l’instant, demeurer dans un circuit bien établi, en pleine croissance, qui porte l’étiquette de deuxième division nord-américaine.

OSEG avait obtenu les dérogations nécessaires auprès de l’Association canadienne de soccer et de la United States Soccer Federation (USSF) pour continuer d’évoluer dans un circuit principalement américain.

Droit de veto

Or, voilà que la CONCACAF a décidé d’imposer son droit de veto.

L’organisme qui chapeaute tous les clubs professionnels en Amérique du nord, en Amérique centrale ainsi que dans les Caraïbes a fait savoir mercredi matin que le Fury ne pourrait pas continuer en USL.

«C’est une très mauvaise décision, a fait savoir le président de la USL, Jake Edwards, dans un communiqué émis mercredi soir. On choisit d’écarter une équipe d’un championnat dans lequel elle souhaite participer, à trois mois du début de la saison. C’est carrément inacceptable.»

«Notre calendrier devrait être dévoilé sous peu. Des joueurs ont été mis sous contrat. Des billets de saison ont été vendus, souligne-t-il. Cette décision est injuste envers les 35 autres équipes qui appartiennent à notre ligue. Si la CONCACAF maintient le cap, elle établira un triste précédent. Nous allons tout faire ce que nous pouvons pour soutenir le Fury d’Ottawa dans ses démarches», conclut-il.

OSEG a rapidement saisi ses avocats de l’affaire. «Si la CONCACAF ne revient pas immédiatement sur sa décision, nous allons poser tous les gestes qui seront nécessaires pour nous permettre de continuer d’offrir du soccer de qualité à nos loyaux et nouveaux supporters», indique le président d’OSEG, Mark Goudie, dans le communiqué.

Dans les prochaines semaines, les dirigeants du Fury continueront de travailler en prévision d’une saison de plus en USL.

Dans l’éventualité où l’équipe devrait s’accorder une année sabbatique, tous les fans qui se sont procurés des billets pour 2019 seront remboursés.