Dans un match très ouvert, le Fury et le Louisville City FC ont fait match nul, dimanche à la Place TD.

Le Fury marque un point contre Louisville

Le Fury d’Ottawa s’est produit devant une de ses meilleures foules de la saison 2019, dimanche. Près de 5800 personnes ont franchi les tourniquets de la Place TD pour assister au match nul de 1-1 contre le Louisville City FC.

Maxim Tissot a fait sa part. Le milieu de terrain gatinois comptait sur une section de supporters bien à lui dans les gradins.

« J’avais prévenu le club que beaucoup de gens voudraient assister à mon premier match à domicile, après mon retour au jeu. Il devait bien y avoir entre 60 et 70 personnes. Ces gens-là m’ont fait chaud au cœur. Ils avaient préparé des affiches. C’est toujours le fun de jouer devant sa famille. J’ai regardé ma mère à quelques reprises juste avant d’entrer. Elle était vraiment contente », raconte-t-il.

Tissot est passé près de leur offrir un but en cadeau.

Il venait d’entrer en jeu. Il avait remplacé le Brésilien Thiago dans la 62e minute.

Le Fury menait alors par un but.

Moins de trois minutes plus tard, à la porte des buts, le ballon s’est retrouvé sur son pied droit.

Il n’a pas été capable de marquer le but qui aurait permis à son équipe de doubler son avance.

Il se serait agi de son deuxième but cette semaine, puisqu’il a marqué le but de la victoire en championnat canadien, mercredi dernier à Halifax. Les dieux du soccer ont peut-être décidé d’offrir des chances de qualité au joueur qui a passé la dernière année sur la liste des blessés.

« Les dieux n’ont pas assez souri. Je n’ai pas marqué », réagit l’athlète.

Les joueurs et les entraîneurs du Fury ne lui en voudront pas d’avoir manqué.

L’entraîneur-chef, Nikola Popovic, était aux anges, après la partie, quand il s’est présenté devant les médias. « Quand je pense à tout ce que nous avons vécu, dans la dernière semaine, je réalise que nous misons sur un groupe de joueurs extraordinaires. Ils n’ont jamais lâché le morceau, aujourd’hui. Ils se sont battus jusqu’à la fin », a-t-il déclaré.

« Il y a quelques jours, nous étions impliqués dans une compétition très importante, pour nous. Nous avons été capables de gagner un gros match en championnat canadien. Nous sommes revenus à la maison et nous nous sommes battus. Nous aimerions gagner tous nos matches. Puisqu’il manque quelques pièces importantes à notre XI partant, nous devons être très fiers du désir qui anime nos joueurs. »

« Le score final de 1-1, aujourd’hui, résume parfaitement l’allure de la rencontre. »

Le Louisville City FC n’est pas un adversaire facile. Il a quand même remporté le championnat de la United Soccer League en 2017 ainsi qu’en 2018.

Le Fury a réussi à prendre les devants en début de deuxième demie. Un défenseur du club visiteur a fait tomber le capitaine d’Ottawa dans la surface de réparation. On a demandé à Wal Fall de s’occuper du penalty. Il n’a pas raté sa chance.

L’Allemand n’a pas raté sa chance.

Fall vivra sans doute d’autres grands moments, dans la prochaine semaine. Il attend impatiemment la naissance de son premier enfant. « Il doit arriver d’un jour ou l’autre », a-t-il confirmé après la partie.

Dans un match très ouvert – 29 tirs ont été comptabilisés, de part et d’autre – le club visiteur a été capable de créer l’égalité en profitant d’un rebond un peu chanceux.

« Ils ont profité d’un bond chanceux. Ils ont quand même dominé les 20 à 25 dernières minutes. Nous ne leur avons pas alloué des tas de chances », estime Tissot.

Le Fury aura la semaine pour s’en remettre.